Etats-Unis: Elle pourra recueillir le sperme de son compagnon décédé
Actualisé

Etats-UnisElle pourra recueillir le sperme de son compagnon décédé

Un tribunal de New York a autorisé samedi une femme à recueillir le sperme de son compagnon décédé, afin d'avoir son enfant.

Déjà parents d'un enfant de deux ans, Gisela Marrero et son compagnon Johnny Quintana souhaitaient avoir un second bébé, mais l'homme est décédé jeudi à l'âge de 31 ans, apparemment d'une crise cardiaque.

Le seul moyen pour Gisela Marrero d'avoir son enfant était donc de recueillir son sperme dans les 36 heures suivant le décès, délai au-delà duquel le sperme d'un homme n'est plus utilisable.

Elle devait pour cela avoir une autorisation de la justice, puisque le couple n'était pas marié. Elle a obtenu ce feu vert samedi auprès d'un tribunal du Bronx (nord de New York), quelques heures seulement avant expiration du délai.

Des employés de la banque de sperme de New York se sont ensuite précipité à l'hôpital Jacobi, où repose le corps de Johnny Quintana.

Une affaire similaire a récemment défrayé la chronique aux Etats-Unis. Missy Evans, habitante du Texas, a en effet obtenu d'un juge l'autorisation de conserver le sperme de son fils mort à l'âge de 21 ans, et ce afin de trouver une mère porteuse et d'élever un jour son petit-fils ou sa petite-fille. (ap)

Ton opinion