17.09.2020 à 04:07

Lili ReinhartElle quitte Cole mais pas «Riverdale»

L’actrice américaine Lili Reinhart sait faire la part des choses entre sa vie sentimentale et sa carrière.

de
Henry Arnaud, Los Angeles
Lili Reinhart, 24 ans, n’a jamais eu l’intention d’abandonner son rôle dans la série à succès «Riverdale», sur Netflix.

Lili Reinhart, 24 ans, n’a jamais eu l’intention d’abandonner son rôle dans la série à succès «Riverdale», sur Netflix.

AFP

Interview confession avec la jeune star de 24 ans. En exclusivité pour «20minutes», Lili Reinhart a accepté de faire le point sur la récente polémique qui l’entoure, ainsi que sur sa séparation d’avec Cole Sprouse.
Est-il exact que vous voulez quitter «Riverdale» parce que vous vous sentez en prison sur le tournage de cette série, à Vancouver?
Merci de me poser la question qui me permet de rétablir la vérité. Je n’ai jamais dit que j’allais quitter «Riverdale» après la saison 5, dont nous démarrons le tournage. Je suis bien dans la série et je compte bien y rester si la production se poursuit au-delà des épisodes inédits que nous allons filmer dans les prochains mois. Mon problème, ce sont les contraintes qui entourent le tournage, mais c’est à cause du virus. J’ai dû arriver à Vancouver deux semaines avant le premier jour du tournage pour respecter la quarantaine canadienne. Et j’ai passé tout ce temps enfermée dans ma chambre d’hôtel. Je ne suis pas à plaindre, mais c’est compliqué.

Nest-ce pas aussi compliqué dincarner la même fille à la télé depuis cinq ans alors que vous recevez des propositions de cinéma?
Ce n’est pas simple, c’est sûr. J’aimerais avoir une carrière comme Tilda Swinton qui est mon idole. Tourner «Hustlers» avec Jennifer Lopez l’an passé, c’était énorme car tellement différent de Betty dans «Riverdale». C’est aussi pour cela que j’ai accepté «Chemical Hearts», pour Amazon. C’est une comédie romantique, mais éloignée de ce que j’ai fait auparavant. J’incarne Grace Town, une jeune handicapée qui cache un traumatisme profond. Tant que je peux passer d’un extrême à l’autre dans ma carrière, je suis comblée.

Vous avez évoqué dans la presse votre séparation davec Cole Sprouse. Nest-ce pas difficile de continuer à être partenaires à lécran?
L’amour va et vient: c’est la vie! Beaucoup d’acteurs deviennent amis ou amoureux sur les tournages. C’est la réalité du métier lorsque vous êtes avec les mêmes personnes durant des semaines ou des mois. Certains finissent par avoir des relations et cela ne fonctionne pas toujours sur la durée. Cole et moi sommes des professionnels. Nous en avons discuté ensemble. La fin de notre relation amoureuse ne va nullement affecter la série de quelque manière que ce soit.

Allons-nous continuer à vous voir tous les deux ensemble dans les prochains épisodes?
J’espère bien. J’aime voir Betty et Jughead ensemble dans la série. Je pense qu’ils sont très bien tous les deux. J’en ai parlé avec Roberto Aguirre-Sacasa, le créateur de «Riverdale», pour lui dire que je ne voulais surtout rien changer au scénario des futurs épisodes.

Cela demande un sacré contrôle de soi si on doit embrasser son ex devant des caméras, non?
Oui c’est dur, difficile et compliqué, mais nous savions Cole et moi que cela pouvait arriver. Je pense qu’il y a encore beaucoup d’amour entre nous deux, même si c’est juste de l’amitié. Je crois que tout ira bien entre nous sur le plateau.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires

Mustapha Ghazzal

17.09.2020 à 07:27

Vive les femmes

Kasla N Tien

17.09.2020 à 06:40

Ça devait être le grand amour mdr.

Mondialus connusem

17.09.2020 à 06:34

Encore une, mondialement connue, dans son quartier !