Etats-Unis: Elle ramasse un billet d’un dollar et l’enfer commence

Publié

États-UnisElle ramasse un billet d’un dollar et l’enfer commence

Une Américaine a frôlé la mort après s’être emparée d’un billet de banque qui traînait par terre. Elle pense qu’il était chargé de fentanyl, un puissant analgésique.

Le calvaire de Renee a duré un peu plus d’une heure.

Le calvaire de Renee a duré un peu plus d’une heure.

Facebook

Renee Parsons revient de loin. L’Américaine a bien cru perdre la vie dimanche soir après avoir effectué un geste somme toute banal. La jeune femme était en route avec son mari Justin et leurs enfants à Nashville (Tennessee) quand la petite famille s’est arrêtée dans un fast-food pour utiliser les toilettes. Son bébé de trois mois dans les bras, Renee attendait son tour quand elle a repéré un billet d’un dollar par terre. «Sans me poser de questions, je l’ai ramassé», raconte-t-elle sur Facebook.

C’est à ce moment-là que le cauchemar a commencé. Une fois de retour dans la voiture, Renee a commencé à ressentir des symptômes terrifiants: «Cela a commencé dans mes épaules et ça se propageait à tout mon corps. Cela ne s’arrêtait pas», se souvient l’Américaine, qui a fini par saisir le bras de son mari pour l’alerter. «Je ne sentais plus mon corps. J’arrivais à peine à parler et j’avais du mal à respirer. Je luttais pour rester éveillée», témoigne Renee.

Paniqué, Justin a roulé à tombeau ouvert jusqu’à l’hôpital le plus proche, écrit WSMV News 4. «On aurait dit qu’elle était en train de mourir. Elle était inconsciente et très pâle», décrit le père de famille. Celui-ci ajoute avoir ressenti des effets secondaires après que sa femme l’a touché. «Je commençais à ne plus sentir mes lèvres et mon bras m’a soudainement démangé», explique-t-il. Après avoir passé quelques heures à l’hôpital, Renee a pu rentrer chez elle. Le personnel médical a conclu à une «overdose accidentelle». 

Le couple pense que le billet d’un dollar était chargé de fentanyl, un analgésique opioïde très puissant. Une toute petite quantité de cette drogue peut s’avérer mortelle. Le policier ayant rédigé le rapport a expliqué à Renée et Justin que le billet avait peut-être servi à stocker ou couper des drogues et qu’il serait accidentellement tombé. Ou alors, quelqu’un l’a volontairement laissé à cet endroit. Lundi toutefois, un porte-parole de la police de Nashville a indiqué qu’aucune trace de fentanyl n’avait été détectée sur le billet.

En juin dernier, un shérif du Tennessee avait lancé un appel à la prudence après que des billets contenant du fentanyl eurent été retrouvés dans différentes stations-services. «Si vous voyez de l’argent par terre, laissez-le. Je ne voudrais pas que mon enfant ramasse quelque chose comme ça, l’ouvre et l’inhale», avait averti Nick Weems.

(joc)

Ton opinion