Canada: Elle refuse d'abandonner le corps sans vie de son petit
Publié

CanadaElle refuse d'abandonner le corps sans vie de son petit

Trois jours durant, une maman orque n'a cessé de remonter le corps de son bébé mort à la surface dans le Nord-Ouest de l'océan Pacifique.

par
jfe
Le petit orque est mort quelques heures seulement après sa naissance.

Le petit orque est mort quelques heures seulement après sa naissance.

C'est une histoire absolument déchirante qui s'est tenue au large des côtes canadiennes du Pacifique. Pendant trois jours, une orque du nom de «J35» a parcouru pas moins de 240 kilomètres le long des îles San Juan et Vancouver, son bébé mort posé sur le nez, rapporte le «New York Times».

Mardi 24 juillet, l'orque a donné naissance à son petit. Hélas, ce dernier est mort quelques heures plus tard, après quoi sa mère n'a cessé de le remonter et le maintenir à la surface. Trois jours plus tard, une porte-parole du Centre de recherche des baleines indiquait que l'épaulard avait encore été aperçu dans la matinée en train de transporter le cadavre de son petit.

«Nous savons que cela peut arriver, mais cette fois l'orque semble se balader, comme pour prouver qu'elle ne laisse pas tomber», explique Ken Balcomb, scientifique et responsable du Centre de recherche sur les baleines de la région.

Et d'ajouter: «Je pense qu'elle est juste en deuil, ne voulant pas laisser son petit partir, comme si elle se morfondait de douleur: "mais pourquoi, pourquoi, pourquoi?"».

Une espèce en danger

Les défenseurs de l'environnement craignent la diminution drastique du nombre d'orques ces dernières années dans la région Pacifique. Selon le Centre de recherche, aucun petit orque n'a survécu après sa naissance depuis trois ans dans la région.

Selon les spécialistes, la raréfaction du saumon – leur principale nourriture –, la consanguinité, les nuisances sonores causées par le trafic maritime, ou encore les déchets et autres produits chimiques déversés dans l'eau, peuvent expliquer le déclin de cette espèce majestueuse et le manque de nouveau-nés.

Certaines études scientifiques rapportent que les cétacés prennent généralement soin de leurs défunts afin de protéger la dépouille des prédateurs.

Ton opinion