Norvège: Elle refuse de coiffer une musulmane voilée

Actualisé

NorvègeElle refuse de coiffer une musulmane voilée

Une coiffeuse norvégienne a été amendée pour n'avoir pas voulu s'occuper d'une cliente portant le hijab. Elle s'est justifiée en affirmant être effrayée par l'«idéologie islamique» et disant voir dans ce voile «un symbole totalitaire».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

photo: AFP

La justice norvégienne a infligé lundi une amende de plus de 1000 euros à une coiffeuse norvégienne reconnue coupable de discrimination religieuse après avoir refusé une musulmane portant un hijab dans son salon.

«La Cour (...) n'a aucun doute sur le fait que l'accusée a agi intentionnellement, à savoir qu'elle a délibérément discriminé (Malika) Bayan en l'expulsant du salon parce que Bayan est musulmane», a estimé le tribunal de Jaeren (sud-ouest).

L'accusée, Merete Hodne, 47 ans, avait éconduit Malika Bayan, 24 ans, dans le village de Bryne en octobre, en déclarant selon l'acte d'accusation qu'«elle devait se trouver un autre endroit parce qu'elle ne prenait pas (les personnes) comme elle».

Effrayée par l'«idéologie islamique»

Pour sa défense, Merete Hodne avait expliqué pendant son audition jeudi qu'il ne s'agissait pas de discrimination religieuse mais qu'elle était viscéralement effrayée par l'«idéologie islamique», disant voir dans le hijab «un symbole totalitaire».

Après l'incident, elle avait refusé d'acquitter une amende de 8000 couronnes (870 euros) et l'affaire avait été portée devant la justice où elle encourait jusqu'à six mois de prison. Elle a finalement écopé d'une amende 10000 couronnes (1076 euros), soit 400 couronnes de plus que requis par la police, et aussi été condamnée à payer 5000 couronnes de frais judiciaires.

Selon son avocat cité par l'agence NTB, la coiffeuse a l'intention de faire appel. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion