Voyage en Flixbus: «Elle regardait une série en conduisant»
Actualisé

Voyage en Flixbus«Elle regardait une série en conduisant»

Un Zurichois a fait un voyage cauchemardesque le 13 avril dernier. La conductrice du bus a été suspendue.

par
atk/jk

Florian Kunzendorf voyageait le 13 avril dernier d'Augsbourg, en Allemagne, à Zurich. Pendant toute la durée du trajet, le passager était assis à l'arrière du bus Flixbus qu'il avait emprunté. Mais quelques instants après avoir quitté la ville allemande, l'homme s'est aperçu que quelque chose ne jouait pas: la femme au volant regardait constamment à gauche, mais... pas dans le rétroviseur.

«J'ai contrôlé un peu mieux et elle regardait son téléphone portable, appuyé sur la fenêtre», a confirmé le voyageur à «20 Minuten». «Elle regardait un film ou une série télé, elle avait aussi des écouteurs.» Après s'être aperçu que ce que faisait la conductrice pouvait être un comportement «irresponsable et dangereux», Florian a tenté d'immortaliser la scène avec une photo. Mais, la femme au volant s'en est aperçue et s'est énervée. «Elle m'a montré plusieurs fois le doigt du milieu et m'a aussi menacé en tchèque et en anglais de me dénoncer. Là, je lui ai dit: «Si vous voulez appeler la police, faites donc, de toute manière c'est vous qui êtes en tort.»

Les représailles de la conductrice ont continué jusqu'à la fin du voyage. «À un certain moment, je me suis endormi. Au terminus, elle m'a réveillé en me donnant un coup de pied sur la jambe et en me montrant encore une fois son majeur.»

Interpellée par «20 Minuten», l'entreprise de transport a répondu par le biais de son porte-parole David Krebs. «La sécurité des passagers doit être la priorité pour chaque conducteur Flixbus.» La protagoniste de l'épisode faisait partie d'une entreprise partenaire et a immédiatement été suspendue. «Son comportement n'est pas à la hauteur de nos standards et n'est absolument pas toléré», a expliqué le porte-parole en précisant que la société qui l'avait employée serait sanctionnée.

Il téléphone au volant d'un Flixbus

Au cours des derniers mois, plusieurs conducteurs de Flixbus se sont fait pincer avec leur téléphone au volant. Divers politiciens demandent désormais à la Confédération d'agir.

Ton opinion