Coeur de pirate: Elle roucoule avec une rockeuse transgenre
Actualisé

Coeur de pirateElle roucoule avec une rockeuse transgenre

Coeur de pirate a confirmé sa relation avec Laura Jane Grace, née homme. Pour la Québécoise, peu importe le sexe de son partenaire.

par
Ludovic Jaccard
1 / 7
Juillet 2016: Coeur de Pirate, qui vient d'annoncer son divorce, a retrouvé l'amour.

Juillet 2016: Coeur de Pirate, qui vient d'annoncer son divorce, a retrouvé l'amour.

DR
L'heureuse élue est la rockeuse transgenre Laura Jane Grace.

L'heureuse élue est la rockeuse transgenre Laura Jane Grace.

DR
Coeur de pirate a confirmé leur idylle en postant une photo sur Instagram,le 6 juillet 2016, où on la voit en pleine répétition avec Laura Jane.

Coeur de pirate a confirmé leur idylle en postant une photo sur Instagram,le 6 juillet 2016, où on la voit en pleine répétition avec Laura Jane.

DR

La rumeur circulait depuis quelques jours: Coeur de pirate aurait craqué pour la rockeuse transgenre, Laura Jane Grace. Il faut dire que la chanteuse québécoise l'avait embrassée en public, le 22 juin 2016, alors qu'elles se produisaient ensemble sur la scène d'un festival, à Toronto. Désormais les choses sont claires: les deux artistes sont bel et bien en couple.

Coeur de pirate, de son vrai nom Béatrice Martin, a en effet confirmé leur romance de manière plutôt discrète sur Instagram. L'artiste de 26 ans a publié une photo où elle apparaît avec sa nouvelle compagne de 35 ans. «En répétition avec @laurajanegrace venez au @festivaleteqc», a-t-elle écrit en légende du cliché.

Extrait de Coeur de Pirate à Festi’neuch

Dans son message, Coeur de Pirate a utilisé, en anglais, l'expression urbaine «s/o» (significant other), un terme neutre utilisé pour parler de son partenaire, sans pour autant le qualifier par un genre. Ce n'est donc pas une surprise pusique Coeur de Pirate avait récemment fait son coming out «queer», après l'annonce de son divorce d'avec son mari. Elle avait expliqué ne pas se sentir uniquement homo ou bi. «C'est important pour moi d'utiliser un terme qui n'est pas binaire, qui définit une attirance envers tout être humain, cis ou trans. Encore une fois, je ne suis pas lesbienne. Queer ou pansexuelle si vous voulez. J'aime tous les êtres humains, peut-être plus une tendance vers les filles», avait-elle déclaré.

Ton opinion