Actualisé 27.01.2019 à 22:39

ArgovieElle roule à contresens sur l'A1 pour en finir avec la vie

Une femme aux intentions suicidaires a provoqué hier un accident sur l'autoroute A1. Par chance, le pire a été évité.

de
20 Minuten/ofu
Les pompiers sont intervenus pour extraire la conductrice de l'habitacle de sa voiture.

Les pompiers sont intervenus pour extraire la conductrice de l'habitacle de sa voiture.

Pol. Cant. AG

«En 35 ans de carrière, je n'ai eu affaire qu'à un seul cas similaire.» Interrogé par «20 Minuten», le psychiatre Thomas Knecht s'est exprimé sur la tentative de suicide «extrêmement atypique» qui s'est déroulée dimanche.

Vers minuit et demi, une Serbe de 42 ans s'est engagée volontairement à contresens sur l'A1. Si plusieurs voitures ont réussi à l'éviter, une collision s'est finalement produite à la hauteur de Birrfeld. Blessée, la quadragénaire a dû être extraite de son véhicule par les pompiers. Le conducteur de la voiture circulant correctement s'en est sorti indemne.

Pour Max Suter, porte-parole de la police cantonale, c'est «un miracle» qu'il ne se soit rien passé de plus grave. Il précise que les usagers de la route avaient été avertis de la situation via la radio.

La police l'assure: les intentions de la femme étaient «manifestement suicidaires».

«Elle voulait peut-être se garder une échappatoire»

Thomas Knecht pense que, sur le moment, la quadra a ressenti une telle indifférence qu'elle n'a pas pris en compte le risque de blesser, voire tuer d'autres usagers de la route. Selon le psychiatre, il est aussi possible qu'elle n'ait pas été bien certaine de vouloir se tuer. «Les chances de survivre à une telle situation sont élevées. Elle voulait peut-être se garder une échappatoire.»

Pour l'expert, il est essentiel que la Serbe suive une thérapie.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!