Royaume-Uni: Elle s'étrangle en essayant d'avaler un marshmallow
Publié

Royaume-UniElle s'étrangle en essayant d'avaler un marshmallow

Un coroner britannique a conclu cette semaine à une mort accidentelle après le dramatique décès d'une jeune femme handicapée, en juin dernier au Pays de Galles.

par
joc

Une Britannique de 30 ans a trouvé la mort en voulant imiter les candidats d'une téléréalité, en juin dernier à Abersoch (Pays de Galles). Mia Austin, qui était en vacances avec sa mère et des amies, a profité d'une virée shopping pour s'acheter des marshmallows. Une fois rentrée, elle a voulu faire comme les stars de l'émission «Love Island», qui s'étaient amusées à mettre le plus de guimauve possible dans leur bouche.

Le problème, c'est que depuis l'âge de 21 ans, Mia souffrait du syndrome d'enfermement, un état neurologique rare. La personne qui en souffre est éveillée et totalement consciente, mais elle ne peut ni bouger, ni parler, et n'a pas ou peu de contrôle sur ses membres. Alors, quand la trentenaire a commencé à s'étrangler, elle n'a pas été capable de recracher la guimauve et s'est mise à paniquer.

Plusieurs alertes

Les ambulanciers arrivés en catastrophe n'ont rien pu faire pour sauver la malheureuse, écrit le «Mirror». Lors d'une audience, la mère de la victime a expliqué qu'après son AVC en 2010, Mia n'avait longtemps pu consommer que du liquide, avant de pouvoir passer à de la nourriture molle. Mais la jeune femme avait frisé la mort plusieurs fois en manquant de s'étrangler, et sa famille avait reçu du matériel spécifique pour éviter un drame.

Malgré son état de santé dramatique, Mia avait appris à communiquer grâce à un tableau alphabétique et un ordinateur. Elle était même parvenue à écrire un livre sur sa condition et avait été élue, à titre posthume, «femme de l'année» du Merseyside. Dans son verdict rendu cette semaine, le coroner a confirmé la mort par asphyxie de la Britannique et conclu à un décès accidentel.

Ton opinion