11.08.2017 à 07:01

Shannon PurserElle se bat contre ses démons intérieurs

Victime de troubles obsessionnels compulsifs, Shannon Purser se confie à cœur ouvert sur son combat pour retrouver son équilibre.

von
Ludovic Jaccard
L'actrice de 20 ans vante les bienfaits de la thérapie.

L'actrice de 20 ans vante les bienfaits de la thérapie.

AFP/Frazer Harrison

L'actrice de la série «Stranger Things» n'a pas peur de parler de sa vie privée aux médias. Après avoir récemment révélé sa bisexualité, Shannon Purser a dévoilé dans «People» qu'elle souffrait de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) depuis plusieurs années. «On m'a diagnostiqué un cas vraiment grave. Tout le monde a déjà entendu parler de TOC. Les gens se disent: «Ok, ça veut juste dire que tu aimes faire le ménage et être organisé.» Ce n'est vraiment pas la réalité pour toutes les personnes atteintes de cette maladie», explique l'Américaine de 20 ans.

La comédienne, complexée par son physique, a donc donné des détails sur les premiers symptômes qu'elle a ressentis. «En ce qui me concerne, j'avais une conscience de moi-même superélevée, au point que ça en devenait débile. Je n'étais pas à l'aise quand je parlais avec des gens», raconte-t-elle.

Aidée par un thérapeute, la jeune femme se sent désormais bien mieux dans sa tête. «C'est incroyable. Je veux promouvoir les bienfaits de la thérapie! Je pense que tout le monde devrait en suivre une. Cela aide tellement de pouvoir parler à quelqu'un de professionnel.»

Si elle qualifie l'année qu'elle vient de passer de «folle», Shannon constate que le fait d'avoir fait appel à un psy lui a permis de retrouver un certain équilibre. «Je lui en suis très reconnaissante», dit-elle. Cependant, son combat contre ses démons n'est pas encore terminé. Shannon vit encore des moments compliqués, mais elle encourage les gens souffrant de troubles mentaux à suivre son exemple. «Je trouve qu'il y a une grande stigmatisation autour de ce sujet, dit-elle. C'est la raison pour laquelle j'aimerais vraiment aider à ma façon, en parlant ouvertement de ce problème.»

Regardez la bande-annonce de la saison 2 de «Stranger Things»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!