Actualisé 03.08.2011 à 17:18

USA

Elle se dit la nièce d'un célèbre pirate de l'air

Une femme affirme que son oncle n'est autre que le mystérieux "D.B. Cooper«, pirate de l'air qui avait détourné un avion il y a 40 ans aux Etats-Unis.

Le mystérieux «D.B. Cooper» avait détourné un avion il y a 40 ans aux Etats-Unis.

Le mystérieux «D.B. Cooper» avait détourné un avion il y a 40 ans aux Etats-Unis.

Une femme affirme être la nièce du fameux «D.B. Cooper», pirate de l'air qui avait détourné un avion aux Etats-Unis il y a 40 ans, réussissant à échapper à la police avec 200.000 dollars de rançon, rapporte mercredi la chaîne ABC.

Marla Cooper a confié à la police fédérale (FBI) la photo de son oncle, dont elle pense qu'il est l'auteur de ce fait divers rocambolesque.

Le pirate de l'air avait embarqué en novembre 1971 à Portland (Oregon, ouest) dans un avion à destination de Seattle-Tacoma, sous le pseudonyme D.B. Cooper. Arrivé à destination, il avait pris les passagers en otage, avant de les libérer en échange de parachutes et de 200.000 dollars en petites coupures.

Il avait fait repartir l'avion à destination de Mexico, mais avait sauté de l'appareil en parachute au-dessus de l'Oregon. Il n'a jamais été retrouvé, alimentant toutes les théories possibles et imaginables et donnant lieu à des films, livres, séries télévisées, chansons et bandes dessinées.

Conversations surprises

»Je suis certaine que c'était mon oncle, Lynn Doyle Cooper«, a affirmé Marla Cooper à ABC, disant se souvenir d'une conversation entre ses deux oncles dans la maison de sa grand-mère dans l'Oregon, non loin de l'endroit où le pirate de l'air a sauté de l'avion, alors qu'elle était enfant.

Les deux hommes »étaient en train de planifier quelque chose de très vilain. Je les ai regardés en train d'utiliser des talkie-walkies très chers qu'ils avaient achetés«, a-t-elle raconté.

Le lendemain, l'avion était détourné. Son oncle est rentré à la maison »couvert de sang et de bleus«, et a raconté avoir été victime d'un accident de voiture.

Par la suite »j'ai entendu mon oncle dire: on a réussi, nos problèmes d'argent sont terminés, nous avons détourné un avion «, a raconté Marla Cooper, ajoutant qu'elle n'avait jamais revu son oncle et avait appris sa mort en 1999.

Marla Cooper dit aussi se souvenir de conversations avec ses parents, faisant référence à son oncle comme étant l'auteur de ce fait divers.

Le FBI avait annoncé lundi suivre une piste »cohérente" dans cette affaire, et que des analyses ADN étaient en cours.

sst/cel/eg (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!