Mexique: Elle se fait peloter devant les caméras
Actualisé

MexiqueElle se fait peloter devant les caméras

Une vidéo montrant un présentateur tripoter sa collègue est devenue virale. Personne ne sait s'il s'agit d'une mise en scène ou non.

par
mja

La fameuse vidéo (pas très bonne qualité).

L'émission musicale «A Toda Maquina» a pris des airs de programme érotique, la semaine dernière. Les téléspectateurs ont vu le présentateur se frotter contre sa collègue Tania Reza et lui caresser les seins. Plus qu'entreprenant, Enrique Tovar a même essayé de soulever sa jupe. La jeune femme a tenté de faire bonne figure, mais elle a fini par s'énerver. «Je ne peux pas travailler dans ses conditions», a-t-elle lâché en quittant le plateau.

Depuis sa diffusion, la vidéo fait le buzz sur la Toile. Beaucoup d'internautes et de politiciens la prennent comme exemple pour dénoncer le harcèlement des femmes, qui serait courant dans les entreprises mexicaines. Le hic, c'est que quelques jours plus tard, Tania et Enrique ont déclaré qu'il ne s'agissait que d'une blague, et qu'ils ne s'attendaient pas à de telles réactions. Cette déclaration leur a coûté leur poste, la chaîne n'ayant pas été mise au courant de leur stratagème.

Rebondissement, il y a peu: Tania s'est rétractée. La présentatrice a expliqué sur Facebook qu'on lui avait demandé de dire que ce n'était qu'une mise en scène afin de protéger son collègue. Qui dit vrai, qui dit faux? Impossible de le savoir. La confession de Tania a poussé la Commission nationale mexicaine antidiscrimination à enquêter sur l'affaire pour tenter d'y voir plus clair.

Ton opinion