Grand Nord russe: Elle tente de vendre son bébé pour 20 euros
Actualisé

Grand Nord russeElle tente de vendre son bébé pour 20 euros

Le Parquet de la région de Mourmansk a annoncé mardi avoir ouvert une enquête à l'encontre d'une jeune femme soupçonnée d'avoir tenté de vendre son fils d'un an pour 800 roubles, soit environ 20 euros.

«Aliona Sergueïeva, née en 1975, a proposé à une vendeuse d'un centre commercial de lui acheter son fils, né le 25 mai 2008, pour 800 roubles», a indiqué le Comité d'enquêtes du Parquet régional sur son site internet.

«Inquiète pour la sécurité de l'enfant, la vendeuse a accepté la transaction et a versé à Mme Sergueïeva 300 roubles, en lui promettant de lui donner le reste plus tard», selon le Parquet.

La mère a alors laissé le bébé entre les mains de la vendeuse et s'est retirée.

Elle a été interpellée par la police lorsqu'elle est arrivée le lendemain pour chercher le solde, selon cette source.

Les tentatives de vente de bébés par leurs parents, le plus souvent souffrant d'alcoolisme, sont loin d'être isolées en Russie, mais les transactions atteignaient jusqu'ici des sommes plus élevées, de plusieurs milliers de roubles.

(afp)

Ton opinion