Basketball: Elle tire à trois points sans même sauter
Actualisé

BasketballElle tire à trois points sans même sauter

Chantel Osahor détone dans le milieu du basket américain. Malgré son mètre 89 et son gabarit, elle assure derrière la ligne des trois points.

par
rca

Un été, en ligue de préparation, Chantel Osahor a été opposée à Kelsey Plum, sa future coéquipière au sein de l'équipe universitaire des Washington Huskies. Le coach de cette dernière lui a alors dit de «l'attendre dans la peinture», puisqu'elle allait sûrement aller se placer sous le panier pour attendre des ballons. Grosse erreur.

«Pan, pan, pan! Les trois premiers shoots du match sont rentrés, se rappelle aujourd'hui Plum, citée sur le site de l'Indy Star. J'ai demandé à l'entraîneur si maintenant on devait sortir sur elle… On a ensuite perdu de quelque chose comme trente points et elle m'a botté les fesses. Ca faisait bizarre.»

Osahor n'était pas tout à fait titulaire durant ses premières saisons en NCAA. Mais elle jouait tout de même plus de 20 minutes par rencontre. Ces derniers temps, elle a élevé son niveau de jeu et ses statistiques s'en ressentent. Lors du dernier tournoi universitaire, le «March Madness» de ces dames, l'Américaine a marqué 14,5 points et capté 15 rebonds en moyenne par rencontre!

«Je n'ai jamais vu personne sauter ou faire des passes comme moi. Mais ça reste du basketball!, s'est marrée quant à elle la joueuse dans un article de l'Associated Press. Je trouve que mon shoot est assez joli, pour être honnête. Ce n'est pas parce que je ne suis pas dans les airs au moment de tirer que je ne suis pas en forme. Ma condition est bonne.»

Après des prestations cinq étoiles de leur joueuse contre le Kentucky (19 points et 17 rebonds) lors du «Sweet 16», puis face à Stanford en quart de finale (24 points et 18 rebonds), les Washington Huskies ont finalement trouvé leurs maîtresses en demi-finale du Final Four de la prestigieuse compétition universitaire. Si Osahor a «gobé» 14 rebonds lors de cette rencontre couperet, elle a été limitée à un seul tir primé sur six tentatives. Pas assez pour venir à bout de Syracuse (80-59).

Ton opinion