France/Suisse: Elle touchait le chômage dans deux pays
Actualisé

France/SuisseElle touchait le chômage dans deux pays

En deux ans, une ancienne frontalière a touché quelque 110'000 euros à la fois en France et en Suisse.

par
mpo
La femme a été condamnée à six mois de prison avec sursis et au remboursement des sommes perçues en trop.

La femme a été condamnée à six mois de prison avec sursis et au remboursement des sommes perçues en trop.

Keystone/Caroline Blumberg

Une femme de 40 a comparu devant le Tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse mardi pour avoir perçu des allocations chômage de la part de Pôle emploi et de la Caisse de chômage suisse. Cette frontalière a empoché 49'000 euros du côté français et 59'000 de l'autre côté de la frontière entre 2013 et 2015.

D'après le «Dauphiné libéré», l'accusée avait déjà été condamnée pour vol et abus de confiance. Devant la cour, elle a affirmé s'être sentie «dans son droit» et avoir pensé que les deux administrations se mettraient d'accord.

Mais devant le tribunal, il est apparu qu'elle avait falsifié des documents et menti sur sa situation à chaque administration. Elle a également omis de déclarer ses allocations suisses au fisc français. Enfin, «elle avait été contrôlée en flagrant délit de travail au noir dans un institut de beauté de Bellegarde-sur-Valserine, accueillant les clients en tenue, alors qu'elle était censée travailler de l'autre côté de la frontière! Toujours sans le déclarer à Pôle emploi.»

Elle a écopé de six mois de prison avec sursis, 1000 euros d'amende et au remboursement de l'argent perçu en trop.

Ton opinion