Actualisé 05.11.2018 à 11:02

VaudElle traite son chien contre les puces, son chat meurt

Un félin a perdu la vie après une intoxication due à un contact avec un produit utilisé pour les chiens. Le cas est rare.

de
Yannick Weber
Sans danger pour les canidés, cet insecticide tue les chats.

Sans danger pour les canidés, cet insecticide tue les chats.

Tout s'est joué en quelques heures: début octobre, une Vaudoise traitait son chien contre les puces. Le lendemain soir, son chat, âgé de seulement 1 an, rendait l'âme. «Elle a utilisé le produit antipuces Exspot sur son chien, un soir. Le lendemain matin, tout allait bien. Mais à midi, elle a trouvé son chat en train d'agoniser», témoigne Florence*, une amie de la Vaudoise.

Face à la mort subite du félin, son vétérinaire a expliqué qu'il avait succombé à un contact avec de la perméthrine (lire encadré). «Cette substance est hautement toxique pour les chats, qui ne peuvent pas la métaboliser», confirme Marie Müller, porte-­parole de l'Association suisse de médecine pour les petits animaux, selon qui ces cas restent rares.

Cohabitation à risques

Après une intoxication, des symptômes tels que convulsions et hypersalivation apparaissent, puis vient la mort si l'animal n'est pas rapidement pris en charge médicalement. Florence dénonce la dangerosité du produit. «Le chat de mon amie n'a fait que l'inhaler. La notice avertit qu'il est toxique pour les chats, mais pas qu'une simple inhalation peut les tuer!» Pour Marie Müller, un décès par inhalation n'a jamais été démontré: «Cela est improbable. Le chat doit ingérer la substance, c'est-à-dire la lécher ou la boire.»

Le produit doit être utilisé avec précaution si le chien partage son espace avec un chat. «Tout contact doit être évité tant que l'endroit d'application sur la peau n'est pas sec», ajoute-t-elle. «Il faut dire aux gens de faire très attention, pour éviter que d'autres chats ne meurent», alerte Florence.

Produit toxique

La perméthrine est un insecticide courant utilisé pour lutter notamment contre les poux, les puces, les cafards et les termites. Elle peut être vaporisée sur les vêtements, mais existe également sous forme de pommade, par exemple pour traiter des cas de gale chez l'humain, pour qui elle n'est pas toxique. Chez les animaux, les mammifères y résistent, sauf le chat. Les poissons y sont également très sensibles, tandis que le produit ne représente pas de risque pour les oiseaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!