Fribourg : Elle trouve une chaînette dans son pain
Actualisé

Fribourg Elle trouve une chaînette dans son pain

Une femme a découvert un bout de métal en dégustant un produit de boulangerie, mercredi. Maman de jour, elle se dit soulagée qu'aucun enfant n'ait fait cette trouvaille à sa place.

par
Caroline Gebhard
Lorsque Maria a mordu dans la chaînette, celle-ci s'est brisée en deux.

Lorsque Maria a mordu dans la chaînette, celle-ci s'est brisée en deux.

«J'ai croqué dans quelque chose de dur. En recrachant, j'ai vu que c'était une chaînette.» Quelle ne fut pas la surprise de Maria*, mercredi matin, en découvrant qu'un objet se cachait dans la mie du pain qu'elle était en train de manger. Le produit avait été acheté la veille à la Migros de Pérolles, à Fribourg. La stupeur passée, cette maman de jour s'est inquiétée des possibles répercussions qu'aurait pu avoir cette histoire. «Si ça avait été un enfant, il aurait pu s'étouffer, déplore-t-elle. Je vais retourner au magasin pour leur dire de faire attention...»

Du côté de la Migros, on prend l'affaire très au sérieux. «Ce genre d'objet n'est absolument pas autorisé dans nos locaux de production, au même titre que les bagues, les bracelets ou les piercings» explique Maryvonne Monnier, responsable des relations publiques pour la Coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg. Dès que la cliente aura ramené pain, ticket de caisse et chaînette au magasin, le géant orange pourra ouvrir une enquête sur cet incident. «Nous pourrons voir à quel moment ce genre de pain a été fabriqué, voire retrouver la personne qui l'a façonné», poursuit Maryvonne Monnier, qui assure n'avoir jamais entendu parler d'un cas similiaire en trente ans d'activité chez Migros.

*prénom d'emprunt

Ton opinion