Actualisé 15.10.2012 à 13:27

Tribunal d'Athènes

Elle tue l'assassin présumé de son fils

«Une femme a ouvert le feu contre deux personnes», qui attendaient lundi d'être interrogées par le juge d'instruction, a indiqué la procureure Panayiota Fakou, qui dirige le parquet d'Athènes.

Les tribunaux d'Athènes se trouvent à moins de deux kilomètres du centre-ville.

Les tribunaux d'Athènes se trouvent à moins de deux kilomètres du centre-ville.

Une Rom grecque a tué lundi l'assassin présumé de son fils dans l'un des bâtiments du tribunal d'Athènes et blessé un autre homme, a-t-on appris de sources judiciaire et policière. La victime, Rom également, a été tuée sur le coup, selon une source policière.

La femme, âgée de 33 ans, a été arrêtée par des policiers alors que sa deuxième victime, un homme blessé à la jambe, a été hospitalisé.

Le tribunal d'Athènes, qui occupe une ancienne école d'officiers, plus d'une dizaine de bâtiments dans un parc, se trouve dans un quartier proche du centre-ville. L'accès est en principe surveillé mais la rigueur du dispositif de contrôle est variable. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!