25.03.2020 à 18:24

Etats-Unis

Elle tue son mari avec une cloueuse: «Il buvait trop»

Une Américaine de 30 ans a été mise en examen pour meurtre au premier degré. Elle est soupçonnée d'avoir frappé son époux, qui a succombé deux semaines plus tard.

de
joc

Une jeune femme de 30 ans a été arrêtée mi-mars à Kearns (Utah). La police a procédé à l'interpellation de Veronica Vizcarra après avoir reçu les conclusions d'un médecin légiste: Carlos Vizcarra-Corona est décédé d'un traumatisme crânien, plusieurs jours après avoir été frappé avec un objet contondant. Selon un rapport de police, les forces de l'ordre ont retrouvé cet homme de 33 ans inconscient chez lui, le 11 mars. Les secouristes n'ont rien pu faire pour le sauver, rapporte ABC 4.

Interrogée, Veronica Vizcarra a expliqué que son mari avait un grave problème d'alcool et qu'il consommait trop de Tylenol (ndlr: un analgésique). Il avait d'ailleurs dû être hospitalisé il y a environ quatre mois. Questionnée sur les traces de bleus découvertes sur la poitrine, le visage et le dos de la victime, la trentenaire a raconté que son époux s'était battu au travail deux semaines auparavant. Une version fermement démentie par la soeur de Carlos, qui a affirmé aux enquêteurs que le couple s'était disputé.

Des blessures survenues deux semaines plus tôt

Dans les jours précédant sa mort, le trentenaire a raconté à plusieurs personnes que sa femme l'avait battu avec une agrafeuse ou une cloueuse, le 27 février. Certains témoins ont même pu fournir à la police des photos montrant les blessures de Carlos. Elles correspondaient aux restes de marques relevées par le médecin légiste sur son cadavre le 11 mars. Lors d'une perquisition menée au domicile du couple, les forces de l'ordre ont saisi ce qui pourrait être l'arme du crime.

Veronica Vizcarra n'est pas inconnue des services de police. En janvier 2020, elle avait été mise en examen pour voies de fait, ivresse, maltraitance sur enfant et violence domestique en présence d'un enfant. En 2018, elle avait été poursuivie pour avoir agressé une femme. Soupçonnée de meurtre au premier degré, la trentenaire a été incarcérée dans la prison du comté de Salt Lake sans possibilité de libération sous caution.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!