Actualisé 21.02.2014 à 15:13

Etats-UnisElle tue une amie enceinte et vole son bébé

Victime d'une fausse couche, Julie Corey s'est acharnée sur une jeune femme qui entrait dans son dernier mois de grossesse. Elle a ensuite extrait le nourrisson du ventre de sa mère décédée.

de
joc

Condamnée mardi par la Cour supérieure de Worcester (Massachusetts, nord-est) pour meurtre au premier degré, Julie Corey passera le restant de ses jours en prison. En juillet 2009, trois mois après avoir subi une fausse couche, l'Américaine aujourd'hui âgée de 39 ans a assassiné Darlene Haynes, une de ses amies alors enceinte de huit mois. L'Américaine a ensuite kidnappé le bébé après l'avoir extrait de l'utérus de sa mère décédée, relate le «Huffington Post».

La victime, 23 ans, a été retrouvée dans son appartement. Elle avait été battue et étranglée avec un câble électrique. Son ventre avait été ouvert au couteau. Et il n'y avait plus de bébé.

La défense a tout tenté

Deux jours plus tard, la meurtrière et son petit-ami ont été retrouvés dans un refuge pour sans-abri de Plymouth (Massachusetts). Julie Corey a alors affirmé que le bébé, qui avait survécu au drame, était le sien. Aujourd'hui âgée de 4 ans, la fillette vit avec son père biologique.

Pendant le procès, le juge a lu une déclaration de la fille aînée de la victime, née en 2005: «Julie, c'était méchant de tuer ma mère. Je pense que ce que tu as fait est très mal.»

Les avocats de la défense ont reconnu le fait que leur cliente ait été retrouvée avec le nourrisson, mais ont affirmé qu'elle n'avait joué aucun rôle dans le meurtre de Darlene. Ils ont accusé la police d'avoir négligé des pistes qui auraient pu la mener à d'autres suspects, comme l'ex-copain de la victime. Ce dernier a comparu au tribunal et n'a pas été inquiété.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!