France: Elle voit qu'elle est «le diable» et tue sa mère à Lourdes
Actualisé

FranceElle voit qu'elle est «le diable» et tue sa mère à Lourdes

Une femme de 34 ans, prise de visions et croyant être le diable, a tué sa mère de 81 ans dans la nuit de mardi à mercredi à Lourdes, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Cette ville du sud-ouest français est le deuxième lieu catholique le plus visité au monde après Rome.

La femme de 34 ans a roué sa mère de coups «avec les objets qui étaient à sa portée, une lampe de chevet et les lattes du sommier», a précisé à l'AFP le procureur de la République de Tarbes, Gérard Aldigé.

«Elle a été hospitalisée d'office car le médecin psychiatre a diagnostiqué une irresponsabilité pénale, ce qui la rend inaccessible à une sanction pénale», a ajouté le procureur.

«J'ai eu des visions dans un rêve. J'ai vu que j'étais le diable, que j'étais le mal», a déclaré la meurtrière présumée aux policiers, selon «La Dépêche du Midi», qui décrit un appartement aux murs recouverts de crucifix et d'objets religieux. Selon le journal, un crucifix aurait aussi servi à frapper la victime.

Après le meurtre, la jeune femme a appelé les secours, et les policiers l'ont trouvée couverte de sang, prostrée devant le lit sur lequel se trouvait le corps de sa mère.

Les deux femmes, très croyantes, s'étaient installées à Lourdes il y a deux ans. «Elles étaient très proches l'une de l'autre, je n'ai jamais remarqué le moindre signe d'agressivité», a confié à l'AFP un responsable de la Croix-Rouge, Jacques Barzu, chez qui elles allaient chercher des paquets d'aide alimentaire. Selon lui, la fille était suivie médicalement.

(ats)

Ton opinion