Saint-Gall: Elle vole la Migros pour s'acheter un cheval
Actualisé

Saint-GallElle vole la Migros pour s'acheter un cheval

Une ancienne employée du géant orange a récemment été condamnée pour vol, faux dans les titres et abus de confiance. Fin juin 2018, elle avait dérobé 10'000 fr. dans un coffre-fort d'une filiale d'Uzwil (SG).

par
ofu

Son amour pour les chevaux était visiblement plus important que le respect des lois en vigueur. Une Thurgovienne de 35 ans a récemment été condamnée par la justice saint-galloise pour avoir dérobé 10'000 francs dans le coffre-fort d'un magasin Migros d'Uzwil (SG), fin juin 2018. Elle a écopé d'une peine pécuniaire de 80 jours-amende à 80 francs ainsi que d'une amende de 500 francs pour vol, faux dans les titres et abus de confiance. Selon «Blick», la trentenaire travaillait à l'époque en tant que gérante adjointe de la filiale en question.

A en croire l'ordonnance pénale, que le journal alémanique a pu se procurer, l'Alémanique a utilisé la plus grande partie de l'argent pour s'acheter un cheval. Selon une collègue d'équitation, interrogée par le quotidien, «les chevaux sont toute sa vie». Et d'ajouter: «Elle ferait tout pour eux.»

«Tout est allé très vite»

Toutes les tentatives pour joindre la trentenaire sont restées vaines. La coopérative Migros Suisse orientale, elle, ne souhaite pas s'exprimer sur l'affaire «pour des questions liées à la protection des données et de la personnalité». Son porte-parole Andreas Bühler n'a pas non plus souhaité préciser s'il était normal que des employés aient accès à de si grosses sommes d'argent.

Des recherches effectuées montrent que la Thurgovienne ne travaille plus pour le géant orange. Une de ses anciennes collègues confirme: «Elle ne travaille plus ici depuis fin novembre dernier. Tout est allé très vite.»

L'Alémanique, qui a entre temps retrouvé du travail, n'en est pas à sa première condamnation: elle a déjà écopé d'une peine pécuniaire avec sursis pour vol et faux dans les titres en 2011.

Ton opinion