Valais – Elle vole une bague en sous-estimant largement sa valeur
Publié

ValaisElle vole une bague en sous-estimant largement sa valeur

Une jeune femme a dérobé un bijou à une retraitée dont elle s’occupait. Elle pensait en tirer 2000 francs en le revendant, alors qu’il a une valeur de 85’000 francs.

par
Fabrice Zwahlen
Le vol d’une bague de grande valeur a valu une amende de 3000 francs et 180 jours-amende avec sursis à une jeune femme de 20 ans.

Le vol d’une bague de grande valeur a valu une amende de 3000 francs et 180 jours-amende avec sursis à une jeune femme de 20 ans.

Sébastien Anex/Photo prétexte

Engagée comme assistante en soins, une jeune femme de 20 ans a dérobé une bague à une retraitée dont elle s’occupait à domicile, à Verbier (VS). Interpellée, la jeune femme a reconnu les faits et a dit qu’elle pensait que le bijou valait environ 2000 francs et qu’elle avait l’intention de le revendre. Or, il s’agissait d’une pièce unique, créée par un joaillier, dont la valeur est estimée à 85’000 francs.

La retraitée a déposé une plainte et, en septembre dernier, le Ministère public du Bas-Valais a rendu une ordonnance pénale condamnant la jeune Valaisanne à 180 jours-amende à 90 francs, assortis d’un sursis de quatre ans. Reconnue coupable de vol, elle a également écopé d’une amende proportionnée à son larcin, soit 3000 francs. La prévenue n’a pas contesté cette condamnation, qui vient donc d’entrer en force.

Une deuxième condamnation

Il se trouve que la jeune femme avait déjà eu affaire à la justice valaisanne une première fois, quelques mois auparavant. Mais elle a eu de la chance: les deux affaires n’étant pas rattachées, le sursis lié à son autre condamnation n’a pas été révoqué et elle n’a pas écopé d’une peine ferme. C’est en effet pour violation grave de la loi sur la circulation routière que la Valaisanne avait été sanctionnée de 100 jours-amende, avec un sursis de deux ans.

Ton opinion