Actualisé

NetflixEllen Page: «Moi? Je suis «Supergay!»

L'héroïne d'«Umbrella Academy» est fière d'assumer son orientation sexuelle. Cela lui donne de la force au quotidien.

par
Henry Arnaud
Hollywood
Dans la série, le personnage incarné par Ellen Page est une prodige du violon.

Dans la série, le personnage incarné par Ellen Page est une prodige du violon.

DR

«Umbrella Academy» est la nouvelle série de super-héros de «Netflix», mais d'un genre bien différent des «Daredevil», «Luke Cage» ou autre «Jessica Jones». L'actrice canadienne Ellen Page, 32 ans, a reçu «20 Minutes» en exclusivité à Hollywood pour nous en parler.

«Umbrella Academy» est l'adaptation d'un comic méconnu du grand public. Comment le présenter?

«Umbrella Academy» est l'histoire d'un groupe d'enfants dotés de super-pouvoirs qui ont été regroupés par un homme richissime et élevés par lui d'une manière stricte, voir cruelle. On retrouve ces enfants abusés à la trentaine. Chacun d'eux se débat avec ses démons et ses pouvoirs.

Vous êtes Vanya qui semble le personnage le plus triste de «Umbrella Academy»...

Toute la famille de Vanya lui en veut d'avoir écrit un livre autobiographique dans sa jeunesse. Elle a passé toute son enfance en étant maltraitée par son père qui lui donnait l'impression d'être inutile par rapport aux autres enfants et elle était tenue à l'écart. Elle est dépressive et isolée. Mais Vanya évolue au fil des 10 épisodes de la saison.

Après des années de cinéma, qu'est-ce qui vous a attiré vers une série qui pourrait durer plusieurs années?

Je suis fan de ces nouvelles graphiques depuis l'adolescence mais j'ignorais aussi tout de « Umbrella Academy ». Je me suis tout de suite identifiée à Vanya quand on m'a envoyé le premier épisode. A tel point qu'à la fin de la lecture du scénario, j'ai demandé à lire la suite et à rencontrer Steve Blackman. Il a produit les séries « Fargo » et « Legion » qui ont une approche vraiment différente de la plupart de ce que l'on peut voir à la télé. J'ai aimé son originalité et son désir de créer un monde contemporain mais aussi décalé.

C'est à dire?

Je vous donne un exemple, il n'y a pas de téléphone portable dans le monde moderne de «Umbrella Academy». Cela permet d'éviter les textos et autres écrans ou messages par réseaux sociaux interposés. Cela oblige deux personnages à se parler face à face et donc donne davantage d'éléments dramatiques à nos épisodes.

Votre personnage est une prodige du violon. Avez-vous appris à jouer de cet instrument pour la série?

J'y ai passé des heures et des semaines mais je suis vraiment nulle. J'ai la chance d'avoir une jeune de 16 ans, Imogène, qui est une vraie pro du violon et qui me double dans toutes les scènes où je suis censée jouer. Le simple apprentissage de tenir cet instrument en main a déjà été une épreuve pour faire ces gestes comme une experte.

Tous les jeunes personnages de «Umbrella Academy» ont des super pouvoirs sauf vous qui êtes présentée comme «Super Ordinaire». Si vous aviez un pouvoir à vous attribuer lequel serait-il?

Moi ? Je suis «Super Gay»! Afficher mon orientation sexuelle et me marier l'an passé avec ma compagne Emma (Portner, une danseuse canadienne), voilà ce qui m'a donné de la force au quotidien. Je crois que tout être humain à une force en soi qui ne demande qu'à s'exprimer. C'est pour cela que les films ou séries de super-héros sont si populaires actuellement.

Regardez la bande-annonce de la série «Umbrella Academy», actuellement sur Netflix:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!