Actualisé 02.08.2012 à 19:26

JO 2012 - Athlétisme

Ellen Sprunger va goûter au bonheur des JO

La Vaudoise entame ce matin la première partie de son heptathlon, une épreuve qui ne permet pas le moindre faux pas à ses concurrents.

de
Grégory Beaud, Londres
La Ginginoise est pleine d'espoir avant ses premiers pas olympiques

La Ginginoise est pleine d'espoir avant ses premiers pas olympiques

Cela ne fait que quelques semaines que sa participation au concours multiple a été confirmée, mais l'athlète de Gingins trépigne comme un gamin le matin de Noël: «C'est une horreur, j'ai tellement hâte.» Ce matin, elle sera la première athlète suisse à entrer dans le stade olympique. «Je me réjouis de le vivre, a-t-elle poursuivi. Ce sera à moi de donner le ton.»

En guise de mise en bouche, Ellen Sprunger participera au 100 m haies. «Ce sera très important de bien lancer l'épreuve, prévient-elle. Mais c'est également une discipline casse-gueule. C'est tellement vite fait de heurter une haie. De plus, c'est à ce moment-là que le pic de stress sera à son maximum.»

Sa première journée, la Vaudoise la poursuivra par la hauteur – «épreuve où on ne peut rien prévoir» – et par le lancer du poids. «Celle-ci, on peut dire que ce n'est pas ma discipline forte, a-t-elle rigolé. C'est frustrant, car j'y travaille et le boulet ne va pas plus loin. Je n'ai simplement pas la carrure pour cet exercice spécifique.» En fin de journée, le 200 m sera là pour la réconforter. «J'espère y regagner les points perdus au poids.»

Samedi, Ellen Sprunger disputera, dans l'ordre, la longueur, le javelot et le 800 m. «De loin pas ma préférée, a-t-elle confié. C'est même horrible. Tout se passe au niveau du mental. En général, je vais à fond tout le temps. Il faut savoir se faire mal.» Au terme de ces sept travaux, elle espère cumuler plus de 6000 points. Sa meilleure marque est à 6124. Et pourquoi pas battre le record de Suisse qui se situe à 6265 points? «C'est encore un peu tôt, mais si tout se passe bien, pourquoi pas.»

Nicole Büchler: «Battre mon record personnel»

Pour atteindre la finale, je devrai passer un barre placée à 4m60, soit mon record personnel. Ce ne sera pas évident de passer les qualifications, mais j’ai envie de croire que c’est possible. J’ai récemment été blessée au genou droit et je n’ai pas pu effectuer une préparation optimale. Malgré tout, je pense que cela ne péjorera pas mon concours. Je me sens prête et, de toute façon, ce n’est pas lors de la dernière semaine avant une compétition que l’on s'améliore.

Une qualification litigieuse

Maja Neuenschwander a acquis sa qualification pour Londres dans des conditions rocambolesques. Son temps lors du marathon de Zurich suffisait largement pour atteindre la limite de Swiss Olympic. Le souci est que la Bernoise aurait été aidée par des lièvres, qui l’ont tirée tout au long des 42km. Après quelques semaines de palabres, elle a été autorisée à faire le voyage. «J’ai vécu des moments difficiles, a-t-elle concédé. Beaucoup de choses ont été dites, mais j’ai appris à relativiser.» La 25e des derniers championnats d’Europe ne se fixe pas d’objectif. «Je vais devoir ne pas partir trop vite, a-t-elle esquissé. Si la température est élevée, cela risque d’être un calvaire pour beaucoup de filles.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!