Actualisé 12.06.2019 à 12:15

Mondial de foot féminin

«Elles auraient pu montrer un peu d'humilité!»

Mardi, les Etats-Unis ont atomisé la Thaïlande 13-0. Malgré leur écrasante domination, les joueuses américaines ont ostensiblement célébré chacun de leurs buts. Et ça passe mal.

de
joc

Archi-favorite de la Coupe du monde de football féminine qui se dispute actuellement en France, l'équipe des Etats-Unis a fait très fort, mardi à Reims. Les Américaines ont infligé un terrible 13-0 à la Thaïlande, battant ainsi le record de buts inscrits par une seule équipe dans un match du Mondial. Leurs adversaires ont vécu un véritable calvaire, encaissant 10 goals après la mi-temps. Cette écrasante domination n'a visiblement pas freiné l'enthousiasme des Américaines, qui ont ostensiblement fêté tous leurs buts. Une attitude qui a ulcéré beaucoup de monde.

Les ex-joueuses canadiennes Clare Rustad et Kaylyn Kyle se sont montrées particulièrement virulentes envers Alex Morgan et ses coéquipières. «Je pense juste qu'elles auraient pu gagner avec un peu d'humilité et de grâce, mais elles n'ont juste pas été capables de le faire! Fêter des goals de cette manière aussi tard dans le match, c'est complètement superflu. C'est quoi, ça?», a tempêté la première sur la chaîne canadienne TSN. Sa coéquipière a acquiescé: «Elles sont l'équipe numéro un et pour moi, honnêtement, je suis dégoûtée.»

L'ex-international étasunien Taylor Twellman a également estimé sur Twitter que le comportement des joueuses avait été «excessif», relève Reuters. «Ces célébrations de goals laissent un goût amer dans ma bouche, comme pour beaucoup d'entre vous. Je suis curieux de voir si quelqu'un s'excusera», a-t-il commenté.

Sur les réseaux sociaux, les anonymes ont été nombreux à faire part de leur indignation, dénonçant le «manque de respect» des Américaines.

L'ancienne joueuse Abby Wambach a volé au secours de son ex-équipe: «Pour certaines joueuses, c'est leur premier but en Coupe du monde, c'est normal qu'elles soient heureuses», a-t-elle écrit sur Twitter, ajoutant qu'elle doutait que ce genre de polémique ait fait rage avec une équipe masculine.

Un cadre de la fédération thaïlandaise a pour sa part confié à The World Game qu'il comprenait le comportement des Américaines. «Je ne peux pas dire si cette attitude est correcte ou pas, mais je comprends. Quand on marque, on a le droit de célébrer comme bon nous semble», a-t-il estimé.

Interrogée par «L'Equipe» à la fin du match, Alex Morgan, qui a marqué cinq buts, s'est défendue: «Je rêve de ça depuis que je suis toute petite. On a livré un grand match, et c'était très important pour nous de fêter ça les unes avec les autres», a réagi la star. Citée par USA Today, sa coéquipière Kelley O'Hara a déclaré: «Nous ne voulions pas lever le pied parce que nous voulions respecter le match et les affronter comme n'importe quelle autre équipe. C'est un tournoi. La différence de buts compte. Au final, on ne peut se sentir mal d'avoir marqué autant de goals possible.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!