Royaume-Uni: Elles évitent la prison... ce selfie peut tout changer

Actualisé

Royaume-UniElles évitent la prison... ce selfie peut tout changer

Sûres de finir en taule, deux soeurs ont pris une photo dans le tribunal et l'ont postée sur le web. Elles n'avaient pas le droit de le faire et pourraient le payer cher.

par
joc
1 / 10
01.05.2015: Condamnées à accomplir des travaux d'intérêt général, ces deux jeunes Britanniques pourraient voir leur peine se durcir après ce selfie qu'elles n'avaient pas le droit de prendre au tribunal.

01.05.2015: Condamnées à accomplir des travaux d'intérêt général, ces deux jeunes Britanniques pourraient voir leur peine se durcir après ce selfie qu'elles n'avaient pas le droit de prendre au tribunal.

Facebook
16.03 Poser tout sourire devant un immeuble en feu n'est forcément de bon goût. Surtout si de nombreuses victimes sont à déplorer.

16.03 Poser tout sourire devant un immeuble en feu n'est forcément de bon goût. Surtout si de nombreuses victimes sont à déplorer.

Vkontakt
09.03.15 Cette ambulancière russe a été virée après avoir posé devant un patient en train d'agoniser.

09.03.15 Cette ambulancière russe a été virée après avoir posé devant un patient en train d'agoniser.

Danielle, 19 ans, et Rachel, 23 ans, ont fait face à la justice pour avoir insulté et tabassé un homosexuel de couleur devant un bar, le 5 décembre 2014 à Scarborough. Convaincues qu'elles allaient être incarcérées, les deux soeurs ont pris un selfie à l'intérieur du tribunal juste avant le verdict. Elles ont ensuite publié la photo sur Facebook avec le commentaire: «Rendez-vous dans quelques mois».

Le juge a finalement décidé de condamner les deux jeunes femmes à 150 heures des travaux d'intérêt général, relate «The Scarborough News». Elles devront également payer 600 livres sterling (850 francs) pour couvrir les frais de justice. La victime s'est dite outrée par cette sentence, et particulièrement par le comportement des soeurs: «Elles rient au nez de la justice. Elles sourient et c'est énervant de voir qu'elles ne prennent pas cela au sérieux. Je pensais qu'elles écoperaient d'une peine plus sévère», a déclaré le jeune homme, tellement écoeuré par cette histoire qu'il a quitté la ville.

Seulement voilà, Danielle et Rachel pourraient de nouveau avoir des soucis d'ordre judiciaire. Il est en effet formellement interdit de prendre des photos à l'intérieur d'un palais de justice. Les autorités, qui ont examiné les comptes Facebook des deux jeunes femmes, pourraient donc à nouveau convoquer le duo infernal au tribunal. En attendant, les soeurs ont d'ores et déjà perdu leurs emplois respectifs.

Ton opinion