«In Between (Je danserai si je veux)»: Elles ont choisi leur vie et l'assument
Actualisé

«In Between (Je danserai si je veux)»Elles ont choisi leur vie et l'assument

Pour son premier film, la réalisatrice palestinienne Maysaloun Hamoud s'inspire de son propre vécu.

par
Marine Guillain

Layla (Mouna Hawa), avocate, fume et prend de la drogue. Son amie Salma (Sana Jammelieh), DJette, est lesbienne. Nour (Shaden Kanboura), étudiante, n'est pas vraiment prête à obéir à son futur époux. Ces trois jeunes Palestiniennes partagent un appartement à Tel Aviv. Elles s'assument, mais les regards réprobateurs ne sont jamais loin et la route vers la liberté est semée d'embûches.

Le scénario d'«In Between» n'innove pas vraiment, mais il dresse un beau portrait de femmes, prêtes à tout pour leur indépendance. La réalisatrice s'est inspirée de l'impasse dans laquelle elle se trouvait, étudiante, à l'heure où la résistance palestinienne se mettait en place.

«In Between (Je danserai si je veux)» De Maysaloun Hamoud. Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh.

«In Between (Je danserai si je veux)» De Maysaloun Hamoud. Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh.

Sortie mercredi 17 mai 2017.

***

Ton opinion