Lucerne : Elles ouvrent la première «Gamelle du coeur»
Actualisé

Lucerne Elles ouvrent la première «Gamelle du coeur»

Pour prévenir les abandons d'animaux par des maîtres en difficulté financière, deux Lucernoises ont ouvert une banque alimentaire d'un type inédit.

par
daniela gigor/jbm
Cécile et Natascha sont soutenues par des magasins locaux. - Photo: dr

Cécile et Natascha sont soutenues par des magasins locaux. - Photo: dr

«Au refuge local de Root, de nombreuses personnes sont obligées de confier leurs animaux de compagnie car ils n'arrivent plus à leur acheter de la nourriture», s'inquiète Cécile Zimmermann. Elle sait de quoi elle parle, puisqu'elle a travaillé comme bénévole dans cette institution durant plusieurs années. Elle s'y occupait­ principalement des chats.

Très vite, elle s'est mise à acheter avec ses propres deniers des croquettes pour les distribuer aux maîtres dans le besoin. Aujourd'hui, elle passe à la vitesse supérieure. Avec une collègue, Natascha Markzoll, elle vient d'ouvrir une Tiertafel (la «Table des animaux») où les personnes ne pouvant plus payer de la nourriture pour leurs animaux peuvent venir chercher gratuitement croquettes et autres boîtes. Une première en Suisse. Séduits par la démarche de Cécile et Natascha, de grands distributeurs installés dans la région leur ont mis à disposition de la nourriture dont la date de péremption va bientôt être dépassée. A peine lancé, ce service remporte déjà un large écho. Les deux initiatrices doivent déjà trouver de la place supplémentaire pour stocker les sacs de nourri­ture.

Président de la protection suisse des animaux, Heinz Lienhart a de la sympathie pour cette initiative. Il ajoute cependant: «Je ne peux pas affirmer qu'il y ait un besoin généralisé­ partout en Suisse.»

Ton opinion