Soleure: Elles se sentent observées: petit privé de son masque
Actualisé

SoleureElles se sentent observées: petit privé de son masque

Un maître nageur de la piscine de Granges (SO) a interdit dimanche passé à un garçon de porter son masque de plongée, apparemment parce que des femmes se sentaient matées sous l'eau.

par
sul/ofu
Keystone

«Mon fils s'intéresse aux Lego et aux Avengers, mais sûrement pas aux corps des femmes sous l'eau!» Voilà le message publié récemment sur Facebook par Adea, une mère de famille soleuroise. Selon l'Alémanique, un maître nageur de la piscine de Granges (SO) a interdit dimanche passé à son garçon , âgé de 4 ans, de porter son masque de plongée dans le bassin des non-nageurs. Apparemment parce que des femmes s'étaient plaintes d'avoir été observées sous l'eau par des enfants.

Paul Markus, chef des maîtres nageurs, parle d'un gros malentendu: «Les masques de plongée sont autorisés dans le bassin non-nageurs.» Dans le cas concret, le maître nageur en question a fait un excès de zèle, explique-t-il. «J'ai parlé avec lui et je lui ai rappelé que les masques étaient autorisés dans ce bassin. Il a reconnu son erreur et a promis de faire mieux la prochaine fois.»

Pas au courant du problème

Paul Markus tient également à souligner qu'il n'est pas au courant que des femmes se seraient senties observées sous l'eau. «Ce qui ne veut pas dire que ça n'a jamais été le cas. Mais je ne peux pas prendre de mesures si je ne suis pas au courant d'un problème.»

Pour finir, il rappelle que le personnel de la piscine intervient lorsque des enfants se rendent dans le bassin des nageurs avec des masques, des tubas ou des palmes. Pas par crainte de voyeurisme, mais plutôt pour éviter que les nageurs soient importunés par des coups de palmes, par exemple.

Pas de plaintes en Suisse romande

À Fribourg, les Bains de la Motta autorisent les masques tant dans le bassin nageurs que dans celui pour les non-nageurs. À la connaissance du personnel, il n'y a jamais eu de plaintes de la part de personnes s'étant senties observées sous l'eau.

Même son de cloche à la piscine de Bellerive, à Lausanne, où aucune plainte du genre n'a pour l'heure été enregistrée. Cependant, la piscine en plein air autorise uniquement les lunettes de natation. Les masques et les tubas, eux, sont en revanche interdits... sauf si l'on a une dérogation de son médecin.

Ton opinion