Orbe (VD): Elles survivent à l’accident… et marchent jusqu’à l’abattoir

Publié

Orbe (VD)Elles survivent à l’accident… et marchent jusqu’à l’abattoir

Une remorque avec à son bord des vaches s’est renversée mardi, libérant les bêtes qu’elle transportait. Mais cela ne leur a pas offert de sursis: deux d’entre elles ont été rapatriées à pied à 200 m de là, pour être abattues. 

La bétaillère a versé dans un rond-point suite à un problème technique. La circulation a été perturbée environ 45mn.

La bétaillère a versé dans un rond-point suite à un problème technique. La circulation a été perturbée environ 45mn.

20min/lecteur-reporter

«Je passais par là en voiture, j’ai vu des vaches qui se baladaient autour du rond-point, c’était plutôt insolite», raconte un lecteur amusé.

Mardi matin en effet, une bétaillère a connu un problème technique et sa remorque s’est renversée sur le côté, à la hauteur du giratoire de Nestlé à Orbe. Quatre vaches ont donc brièvement retrouvé leur liberté, alors même qu’elles étaient sur la route de l’abattoir situé à quelque 200 m de là. 

«Normalement, juste après un tel stress, ce n’est pas forcément une bonne idée d’abattre les bêtes, car ça risque d’altérer la qualité de la viande, et donc éventuellement son prix», décrit un éleveur de bétail. Des fois, placer des taureaux dans un même box fait qu’ils s’excitent l’un l’autre, ce qui fait monter leur PH. Il faut alors attendre quelques heures ou quelques jours pour qu’ils se calment.»

Pas de problème avec la viande

En l’occurrence, pas de ça ce mardi à Orbe. «Les vaches étaient toutes calmes, j’ai même pu les caresser, rapporte Cyril Nicod, gérant de l’abattoir. Comme on était juste à côté, j’ai aidé le transporteur à en rapatrier deux à pied. On les a laissées tranquilles un petit moment dans un box, mais elles ont pu être abattues comme prévu. On vérifiera leur PH demain, une fois qu’il se sera stabilisé.»

Toutefois, selon ce professionnel, pas de risque de finir avec de la mauvaise viande. «Si le PH est un peu plus élevé que d’habitude, elle sera simplement utilisée pour d’autres types de préparation car elle aura d’autres propriétés. Mais ce n’est pas un problème. Le prix est discuté avec l’acheteur.»

Ce mardi, ces survivantes n’ont donc pas obtenu un sursis du fait de leur mésaventure. La circulation, elle, a été perturbée pendant 45 minutes environ. 

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l’essentiel des infos de la journée.

(rmf)

Ton opinion

125 commentaires