Actualisé 07.09.2018 à 13:43

Etats-UnisElon Musk fume un joint en direct sur YouTube

Le patron de Tesla, qui traverse une période pour le moins mouvementée, a surpris les internautes en fumant du cannabis et en buvant du whisky durant une interview.

de
joc

Alors que les interrogations sur l'équilibre mental d'Elon Musk et ses capacités à diriger son groupe s'intensifient, le patron de Tesla s'est à nouveau illustré. Jeudi soir, le milliardaire a surpris les internautes en se mettant à fumer de la marijuana et à boire du whisky lors d'une interview diffusée en direct sur YouTube, rapporte CNBC.

L'entrepreneur était en train de discuter avec le comédien Joe Rogan, défenseur de la légalisation du cannabis, quand celui-ci lui a tendu un «remontant». «C'est un joint ou un cigare?», a demandé Elon Musk. Il s'agissait en fait d'une cigarette contenant de la marijuana, légale en Californie, et du tabac. «Vous ne pouvez certainement pas à cause des actionnaires», lui a lancé Joe Rogan. «Je veux dire, c'est légal, non?», a rétorqué le milliardaire.

Cette nouvelle péripétie vient apporter de l'eau au moulin des détracteurs d'Elon Musk. Avant la diffusion de cette interview, un investisseur influent avait porté plainte contre le patron de Tesla, l'accusant d'avoir voulu sciemment ruiner certains actionnaires en affirmant de façon trompeuse qu'il souhaitait privatiser son entreprise. Le médiatique et tumultueux milliardaire avait surpris Twitter le 7 août en annonçant qu'il pourrait retirer son groupe de la Bourse lorsque l'action atteindrait 420 dollars.

Coup de théâtre le 25 août: Musk avait finalement rétropédalé. Le tweet et ce revirement avaient entraîné de fortes variations du titre à Wall Street.

Dans une interview accordée au «New York Times», Musk avait assuré qu'il n'était pas sous l'influence de la marijuana lorsqu'il avait publié son fameux tweet du 7 août. Or, selon certains, le chiffre de 420 avancé par le milliardaire faisait référence au 4/20, expression populaire chez les fumeurs de cannabis d'Amérique du Nord. «Cela semblait être un meilleur karma à 420 dollars qu'à 419 dollars. Mais je n'étais pas sous l'influence de weed, pour être clair. La marijuana n'aide pas à la productivité», avait déclaré l'entrepreneur.

L'interview en intégralité

(joc/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!