Actualisé 24.03.2016 à 10:30

GenèveElus de la Ville avertis pour s'être couvert la tête

Lors d'un débat sur la laïcité, deux conseillers municipaux avaient refusé d'enlever le voile et le keffieh qu'ils portaient en signe de protestation. Le bureau du Municipal les a sanctionnés.

de
dra
Le geste de Maria Pérez - qui s'est coiffée d'un foulard lord d'un débat sur la laïcité le 9 mars 2016 - a suscité un tollé, y compris dans ses propres rangs.

Le geste de Maria Pérez - qui s'est coiffée d'un foulard lord d'un débat sur la laïcité le 9 mars 2016 - a suscité un tollé, y compris dans ses propres rangs.

photo: Kein Anbieter

Un avertissement pour Maria Pérez et Tobia Schnebli: mercredi, le bureau du Conseil municipal de la Ville de Genève a décidé de sanctionner les deux élus d'Ensemble à Gauche, suite à la très mouvementée séance plénière du 9 mars dernier. En plein débat sur la laïcité, Maria Pérez s'était couverte la tête «par solidarité» avec les femmes voilées, imitée par son chef de groupe Tobias Schnebli.

Les deux élus d'extrême-gauche sont punis non pour leur geste, mais pour ne pas avoir obéi aux injonctions du président du Conseil Municipal. Carlos Medeiros avait demandé en vain aux conseillers municipaux de se découvrir les cheveux, au nom de la laïcité de l'Etat. Devant leur refus et face au tollé provoqué par leur geste, y compris dans leurs propres rangs, la séance avait été suspendue.

Selon Maria Pérez, «le président a perdu les pédales devant les vociférations de la salle». Tobias Schnebli se réserve lui le droit de contester l'avertissement reçu, a-t-il indiqué dans «Le Courrier».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!