Berne: Elus fâchés contre le groupe Ammann
Actualisé

BerneElus fâchés contre le groupe Ammann

Les réactions n'ont pas tardé après les soupçons de manipulations fiscales douteuses de sociétés proches du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

par
frb

Les autorités bernoises ont ouvert une enquête pour faire toute la lumière sur les pratiques fiscales du groupe Ammann, propriété de la famille du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Il n'en fallait pas plus pour que les réactions fusent depuis la Berne fédérale. Christian Levrat, conseiller aux Etats et président du Parti socialiste suisse, qualifie ces actes de «graves et inacceptables» dans «Le Temps» de vendredi. Pour le Fribourgeois, le ministre de l'Economie doit fournir des explications.

Le conseiller national UDC et président de l'Union suisse des arts et métiers Jean-François Rime espère pour sa part que les autorités bernoises écartent vite tout soupçon.

Dans la famille politique de Johann Schneider-Ammann, on souhaite calmer le jeu. «Il ne faut pas surréagir», a estimé Christian Lüscher, qui salue le fait que tous les citoyens puissent ainsi être contrôlés, grands ou petits.

Ton opinion