Jura: Elus payés en bons d'achat pour contrer l'e-commerce
Actualisé

JuraElus payés en bons d'achat pour contrer l'e-commerce

L'Exécutif communal de Porrentruy montre l'exemple en s'astreignant à faire ses courses dans les magasins locaux.

par
reg/ats
Le maire, Pierre-Arnauld Fueg, est à l'origine de cette mesure.

Le maire, Pierre-Arnauld Fueg, est à l'origine de cette mesure.

Keystone/Roger Meier

Un salaire payé en bons d'achat. C'est l'initiative originale prise par l'Exécutif de Porrentruy pour soutenir le commerce local. La paie du mois de décembre sera ainsi versée au maire de la commune, Pierre­Arnauld Fueg, et aux six conseillers communaux sous forme de coupons acceptés dans 150 magasins et restaurants de la région ajoulote, a révélé le site rfj.ch. Au total, 12'500 francs de bons remplaceront les espèces sonnantes et trébuchantes.

Cette action vise à soutenir les commerçants locaux concurrencés par internet. En Suisse, les achats de marchandises en ligne représentaient 8,05 milliards de francs en 2016 (+8% sur un an). Mais 20% de cette manne profite à des acteurs étrangers comme Amazon ou Zalando, a relevé mardi la société Datatrans.

Dans le Jura, les acteurs du commerce jugent qu'environ 8 millions de francs de chiffre d'affaires leur échappent au profit des achats sur internet. Ce qui représente 150'000 fr. par magasin et par an, estime Pierre-Arnauld Fueg. Pour lui, le développement de l'e-commerce met en danger les rentrées des distributeurs locaux et les emplois qu'ils créent, de même que les rentrées fiscales des collectivités.

Mais beaucoup de Jurassiens jouent le jeu. Existant depuis dix ans, les bons acceptés par les commerces de la région génèrent 350'000 fr. de chiffre d'affaires annuel. Diverses incitations, notamment auprès des entreprises, visent à faire bondir cette somme de 50% d'ici à la fin de l'année.

Ton opinion