Baromètre électoral: Embellie pour le PLR et le PDC, le PS fléchit
Actualisé

Baromètre électoralEmbellie pour le PLR et le PDC, le PS fléchit

Découvrez quels sont les partis qui tirent leur épingle du jeu en Suisse.

Si les élections fédérales avaient eu lieu fin juillet, l'UDC, le PLR et le PS seraient sortis affaiblis de 1 à 1,6% par rapport à 2007, alors que le PDC se serait renforcé de 0,5%. Les Verts libéraux et le PBD voient leur progression du printemps érodée.

A dix semaines du scrutin, les partis du centre profitent des préoccupations de l'électorat liées au franc fort ainsi qu'à la fin de «l'effet Fukushima» qui avait marqué l'opinion ce printemps. En revanche, les partis éloignés du centre en pâtissent, explique l'institut gfs.bern qui a mené le baromètre électoral de la SSR publié vendredi.

Dans le détail, l'UDC reste le parti le plus important avec 27,4% d'intentions de vote. L'Union démocratique du centre céderait ainsi 1,5% par rapport aux élections fédérales de 2007 mais affiche un score quasi identique à celui obtenu lors du baromètre établi fin juin.

Le PS se maintient comme deuxième force du pays avec 18,5% des intentions. Cela représente un affaiblissement de 1% par rapport à 2007 et un repli de 0,4% face au précédent baromètre.

Le trio de tête se complète avec les libéraux-radicaux (PLR) qui obtiennnent 16,1% des intentions de vote. Ils reculent de 1,6% par rapport à 2007 mais comblent toutefois un peu leur déficit qui était de 2,7% fin juin.

Progrès du PDC

Parmi les partis gouvernementaux, seul le PDC sortirait renforcé, avec 15% des intentions, soit une progression de 0,5% par rapport au scrutin d'il y a quatre ans. Hausse également face au baromètre précédent: 1,6%. Les Verts captent 10,1% des intentions, soit quasi autant qu'à fin juin (10%). Ce parti grapillerait ainsi 0,5% par rapport au scrutin de 2007.

Deux petits partis, les Verts libéraux et le Parti bourgeois démocratique (PBD) parviennent à respectivement 4,6% et 2,9% des intentions de vote. Pour les Verts libéraux cela représente une progression de 3,2% par rapport à 2007 mais une érosion en comparaison aux baromètres d'avril et de juin. Le PBD n'existait pas en 2007.

Participation stable

En matière de participation, l'intérêt se maintient au niveau du baromètre précédent. Au total, 46% des personnes interrogées disent avoir l'intention d'aller voter, soit 2% de moins que le nombre d'électeurs ayant voté en 2007 et 3% de moins que les intentions exprimées en avril.

Les thèmes liés à la migration reviennent en tête des préoccupations de l'électorat, avec 43% des personnes questionnées qui les placent en tête ou en seconde position. Elles étaient 34% en juin (33% en avril).

Franc fort

La catastrophe de Fukushima avait propulsé les thèmes liés à l'énergie et à l'environnement en tête des préoccupations en avril (47%) et en juin (43%). A fin juillet, ils arrivent en deuxième position avec 29%.

En lien avec le franc fort, les thèmes liés à l'économie et à la conjoncture apparaissent pour la premère fois parmi les préoccupations des personnes interrogées. Ils sont considérés comme le plus important pour 15% d'entre eux.

Le sondage représentatif a été effectué par l'institut gfs.bern entre le 25 juillet et le 6 août. Au total, 2005 personnes ont été interrogées. La marge d'erreur est de /-2,2%.

(ats)

Ton opinion