Italie: Emeute d'immigrés après une attaque de jeunes
Actualisé

ItalieEmeute d'immigrés après une attaque de jeunes

Des immigrés ont incendié des voitures et brisé des vitrines jeudi soir dans le sud de l'Italie.

Ils entendaient ainsi protester contre l'attaque d'ouvriers agricoles africains par une bande de jeunes gens de la région, a rapporté vendredi la police.

La télévision a diffusé des images montrant des dizaines d'Africains brisant les vitres de voitures à l'aide de barres de fer et de pierres et mettant le feu à des véhicules et à des poubelles.

La police de Rosarno, en Calabre, a rapporté qu'une voiture au moins avait été attaquée alors que des passagers se trouvaient à l'intérieur et que plusieurs personnes avaient été blessées.

Les immigrés, dont certains brandissaient des pancartes «Nous ne sommes pas des animaux» et «Les Italiens ici sont racistes» ont bloqué des routes et se sont heurtés à la police anti-émeutes. Plusieurs d'entre eux ont été arrêtés.

Des jeunes ouvrent le feu sur des immigrés

A l'origine de ces incidents, des jeunes gens circulant en voiture avaient tiré avec une carabine à air comprimé sur un groupe d'immmigrés rentrant du travail, blessant plusieurs d'entre eux.

Dans cette région, les immigrés sont employés comme journaliers pour la récolte des fruits et des légumes. Quelque 1.500 d'entre eux vivent dans des usines abandonnées, sans eau courante ni électricité et des mouvements des droits de l'homme disent qu'ils sont exploités par le crime organisé.

Le gouverneur de Calabre, Agazio Loiero, a déclaré que les actes des immigrés étaient totalement injustifiés, mais il a reconnu qu'il y avait eu une «forte provocation». L'Italie a durci sa position contre l'immigration clandestine et certains bateaux d'immigrants venus d'Afrique ont été refoulés en haute mer.

(ats)

Ton opinion