Saint-Gall: Emeutes avant et après une rencontre de football
Actualisé

Saint-GallEmeutes avant et après une rencontre de football

Des émeutes ont éclaté mercredi à Saint-Gall avant et après la rencontre de football entre le club local et les Grasshoppers de Zurich.

Huit personnes seront poursuivies pénalement, a indiqué la police cantonale dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un train spécial avait été affrété pour environ 800 fans zurichois. Peu avant l'arrivée en gare de Saint-Gall, la manette d'arrêt d'urgence a été actionnée et une partie des fans ont lancé des pierres sur les forces de l'ordre arrivées sur ces entrefaites, indique un communiqué de la police cantonale. De nombreux pétards fumigènes ont également été tirés.

Puis, forçant des barrières, certains ont bloqué le trafic automobile à un carrefour. A nouveau bombardée de pierres et de pétards, la police a alors utilisé des balles en caoutchouc et des sprays au poivre. Neuf personnes ont été interpellées, et des poursuites seront engagées contre huit d'entre elles, ajoute le communiqué.

Après le match, la police a de nouveau dû intervenir après que les supporteurs zurichois eurent repris leurs provocations, qualifiées de «graves» par la police. Les fans se sont mis a jeter «tout ce qui leur tombait sous la main» contre des civils et les forces de l'ordre. Celles-ci ont alors à nouveau utilisé balles en caourchuoc et sprays au poivre, indique encore le communiqué.

Trois personnes, dont une policière, ont été légèrement blessées durant ces affrontements.

(ats)

Ton opinion