Suisse: Emmanuel Macron sera à Lausanne en juillet
Actualisé

SuisseEmmanuel Macron sera à Lausanne en juillet

Le président français se rendra dans la capitale vaudoise dans le cadre de l'attribution des JO 2024 où Paris est en lice.

1 / 53
La femme du président français affirme vouloir «assumer son rôle public» qui sera déterminé «par une charte de transparence» précisant ses «missions et ses moyens», dans une interview au magazine «Elle» à paraître vendredi. (Jeudi 17 août 2017)

La femme du président français affirme vouloir «assumer son rôle public» qui sera déterminé «par une charte de transparence» précisant ses «missions et ses moyens», dans une interview au magazine «Elle» à paraître vendredi. (Jeudi 17 août 2017)

AFP
Le Parlement français a donné son accord définitif au gouvernement Macron pour réformer le droit du travail sans intervention des députés. (Mercredi 2 août 2017)

Le Parlement français a donné son accord définitif au gouvernement Macron pour réformer le droit du travail sans intervention des députés. (Mercredi 2 août 2017)

AFP
La Ministre des Armées, Sylvie Goulard, est suspectée dans une affaire d'emplois fictifs. Elle a présenté sa démission au président français. (Mardi 20 juin 2017)

La Ministre des Armées, Sylvie Goulard, est suspectée dans une affaire d'emplois fictifs. Elle a présenté sa démission au président français. (Mardi 20 juin 2017)

AFP

Emmanuel Macron, qui a reçu mardi la Commission d'évaluation du CIO en vue des JO 2024, sera à Lima le 13 septembre pour l'élection de la ville hôte entre Paris et Los Angeles.

«Emmanuel Macron a dit à Patrick Baumann (réd: le président de la Commission d'évaluation) qu'il sera bien entendu à Lausanne pour le débriefing avec le CIO (début juillet) et ensuite à Lima le 13 septembre», a précisé Guy Drut, membre de la délégation parisienne, à l'issue de la rencontre.

Deux jours après son investiture, la rencontre marquait l'engagement et le soutien d'Emmanuel Macron à la candidature parisienne, alors que la commission du CIO n'avait pas rencontré le président américain Donald Trump lors de sa visite de trois jours à Los Angeles, la semaine dernière.

«Cela pourrait jouer pour notre candidature»

Pendant plus d'une heure, le chef de l'Etat a échangé avec les membres de la délégation du CIO au cours d'un petit-déjeuner au palais de l'Élysée. «Cela témoigne de son attachement. Ce n'est pas seulement un mot, il y a une unité jusqu'au plus haut niveau de l'État», a ajouté Bernard Lapasset, coprésident du comité de candidature Paris 2024, confirmant la présence du président à Lima le jour décisif.

«Cela pourrait jouer pour notre candidature, bien sûr: le nouveau président, qui reçoit la commission deux jours à peine après son investiture, et qui a le même âge que notre co-président Tony Estanguet... Les membres du comité de candidature ont été très touchés par ce geste», a commenté un porte-parole du comité de candidature.

Ce rendez-vous avait été souhaité tant du côté de Paris 2024 que d'Emmanuel Macron qui avait appelé jeudi, avant même son investiture, le président du CIO Thomas Bach pour lui réaffirmer le soutien de la France à la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques en 2024.

Il avait déjà travaillé avec le comité de candidature lorsqu'il était ministre de l'économie, soutenant le projet en promettant la garantie financière de l'Etat. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion