Présidentielle française: Emmanuel Macron talonne Marine Le Pen
Actualisé

Présidentielle françaiseEmmanuel Macron talonne Marine Le Pen

Le candidat de «En Marche !» n'a plus que 2 points de retard sur la présidente du Front national, selon un sondage publié samedi.

1 / 106
Marine Le Pen a appelé vendredi les électeurs de la gauche radicale à «faire barrage» à son rival centriste Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle en France. (Vendredi 28 avril 2017)

Marine Le Pen a appelé vendredi les électeurs de la gauche radicale à «faire barrage» à son rival centriste Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle en France. (Vendredi 28 avril 2017)

AFP
Marine Le Pen est arrivée mercredi à l'heure du déjeuner devant l'usine Whirlpool à Amiens... (Mercredi 26 avril 2017)

Marine Le Pen est arrivée mercredi à l'heure du déjeuner devant l'usine Whirlpool à Amiens... (Mercredi 26 avril 2017)

Keystone
... au moment même où son adversaire à la présidentielle française Emmanuel Macron s'entretenait en ville avec des délégués syndicaux de l'entreprise. (Mercredi 26 avril 2017)

... au moment même où son adversaire à la présidentielle française Emmanuel Macron s'entretenait en ville avec des délégués syndicaux de l'entreprise. (Mercredi 26 avril 2017)

Keystone

Emmanuel Macron profite des difficultés de François Fillon et talonne Marine Le Pen. Celle-ci est toujours en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, selon un sondage BVA et Salesforce pour la presse régionale et Orange diffusé samedi.

Le candidat de «En Marche !» gagne trois points avec 24% tandis que la présidente du Front national enregistre une baisse de 1,5 point avec 26% des voix. Le socle électoral de Marine Le Pen reste néanmoins, de loin, le plus solide: 78% de ses électeurs potentiels déclarent que leur choix est définitif.

Le candidat de la droite François Fillon semble résister après l'annonce de sa possible mise en examen le 15 mars et reste stable avec 19% des intentions de vote. Il n'apparaît toutefois plus en mesure de se qualifier pour le second tour.

A gauche, l'écart entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se réduit, le socialiste étant crédité de 15,5% des suffrages (-1,5 point), contre 11,5% pour le candidat de «La France insoumise»( 1 point).

Au second tour, Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen (62% contre 38%). Ce sondage a été réalisé du 28 février au 2 mars auprès d'un échantillon de 1413 personnes issues d»un échantillon représentatif de 1500 Français âgés de 18 ans et plus. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion