Actualisé 24.03.2016 à 12:29

SuisseEmmi a amélioré son bénéfice en 2015

Le numéro un des produits laitiers est parvenu à surmonter le choc du franc fort l'an dernier.

photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION

Malgré un recul des ventes, Emmi a nettement accru son bénéfice net, ce dernier bondissant d'une année sur l'autre de 78,9 à à 120,2 millions de francs.

Même sans tenir compte des correctifs de valeur liés à la cession de la société italienne Trentinalatte, lesquels avait pesé à hauteur de 30,5 millions de francs sur le bénéfice net 2014, le résultat net de 2015 a crû de 9,9%, précise jeudi le groupe établi à Lucerne. Se hissant à 188,9 millions de francs, le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) a pour sa part dépassé de 10,7% la valeur corrigée de l'année précédente.

La marge EBIT a progressé à 3,7%, contre 3,2% en 2014. L'excédent brut d'exploitation (EBIDA) a lui gagné 7,8% à 314,9 millions de francs. Comme annoncé début février, le chiffre d'affaires s'est contracté de 5,6% à 3,2 milliards, notamment sous l'effet de l'appréciation du franc.

La vigueur de la monnaie helvétique a particulièrement affecté les ventes en Suisse, lesquelles ont fléchi de 5% à 1,79 milliard de francs. Emmi explique l'accroissement de sa rentabilité par l'augmentation des prix appliquée sur les produits suisses exportés, la baisse des coûts d'approvisionnement et la mise en oeuvre de mesures de rationalisation.

Mesures efficaces

Afin de contrer les effets du franc fort, Emmi a aussi abandonné des activités présentant des marges insuffisantes. Les charges d'exploitation ont été réduites de 4,5%, à 809,4 millions de francs. Les coûts logistiques ont été réduits de 7,6%, alors que ceux liés aux locaux, les frais d'entretien et de réparation ainsi que de leasing ont même diminué de 12,1%.

Mais les turbulences financières ont pesé sur les charges financières, celles-ci ayant doublé à 22,1 millions de francs. La performance a largement dépassé les attentes des analystes consultés par l'agence financière awp. Ces derniers escomptaient en moyenne un bénéfice net de 107,9 millions et un EBIT de 178,4 millions.

Pour l'année en cours, Emmi anticipe une conjoncture toujours difficile, en particulier en Suisse. Le chiffre d'affaires devrait cependant demeurer stable. Les rendements devraient dépasser légèrement ceux de 2015. A moyen terme, la croissance organique devrait atteindre 2 à 3%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!