Actualisé

Produits laitiersEmmi ne connaît pas la crise

Le leader suisse des produits laitiers Emmi a dégagé sur 2008 un bénéfice net de 58,7 millions de francs, en hausse de 42,3% sur celui de l'année précédente. Ses ventes se sont accrues de 7,7% à 2,694 milliards de francs, a-t-il annoncé mercredi.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a bondi de 63,8% à 102,1 millions de francs. Tous les produits du groupe ont contribué à la croissance des ventes, qui s'explique à hauteur de 4,6% par des hausses de prix, relève Emmi.

Malgré la forte progression des résultats, le conseil d'administration du groupe lucernois proposera à l'assemblée générale du 20 mai un dividende inchangé à 2,60 francs par action nominative au titre de l'exercice.

Accent sur l'étranger

En Suisse, le chiffre d'affaires a crû de 8,1% à 2,068 milliards de francs. Sur les marchés internationaux le groupe a amélioré ses ventes de 6,5% (&7,6% en monnaies locales) à 625,3 millions de francs.

Emmi indique vouloir fortement l'activité internationale du groupe «ces prochaines années avec pour objectif d'atteindre un chiffre d'affaires à l'étranger du même ordre que celui réalisé en Suisse». Et de préciser que les investissements se feront en priorié en Europe - en l'occurrence en Allemagne, en Italie, en Autriche et au Royaume-Uni - et en Amérique du Nord.

Partenariat avec les LRG

Emmi a par ailleurs annoncé une collaboration avec le groupe Laiteries Réunies Genève (LRG) via l'acquisition d'une participation majoritaire dans sa filiale Nutrifrais. Celle-ci, qui emploie une trentaine de personnes, est spécialisée dans les yogourts et les desserts, en particulier sous les marques «Tam Tam» et, sous licence, «Yoplait».

le montant de la transaction n'a pas été rendu public. Cette opération renforce encore la présence d'Emmi en Suisse romande. Emmi y est déjà représenté par le spécialiste en affinage de fromages Fromco à Moudon (VD), celui de la tête-de-moine FDS Fromagerie à Saignelégier (JU), Emmi Interfrais à Lausanne ainsi que via une participation dans le producteur de gruyère FDC Fromagerie de Courgenay (JU).

Confiance pour 2009

Pour cette année, le groupe qui employait à fin 2008 près de 3400 personnes (en équivalents plein temps) se montre confiant. L'année a bien commencé, relève-t-il. Il table toutefois sur un recul de l'ordre de 5% de ses ventes en Suisse du fait de la baisse des prix liée au recul des cours des matières premières.

Le groupe s'attend également à un ralentissement de sa croissance organique à l'étranger, qui devrait toutefois être plus que compensée par la reprise aux Etats-Unis de Roth Käse, basée à Monroe (wisconsin). Au final, Emmi prévoit ainsi un chiffre d'affaires stable en 2009, et une marge bénéficiaire «à nouveau supérieure à 2%» (2,2% en 2008, contre 1,6% un an plus tôt).

Largement anticipés, les résultats présentés mercredi ont laisssé la Bourse de marbre. Vers 10h00, l'action nominative Emmi s'affaichait à 102 francs, inchangée par rapport à la veille.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!