Genève - Employé d’un EMS jugé pour avoir abusé d’une aînée
Publié

GenèveEmployé d’un EMS jugé pour avoir abusé d’une aînée

L’accusé admet avoir commis des actes d’ordre sexuel sur une octogénaire. Le trentenaire encourt trois ans de prison assortis du sursis partiel.

L’homme, qui se dit dévasté par son geste, serait atteint d’un trouble de la préférence sexuelle gérontophile, selon un expert psychiatre.

L’homme, qui se dit dévasté par son geste, serait atteint d’un trouble de la préférence sexuelle gérontophile, selon un expert psychiatre.

TDG

Les faits remontent à juin 2020. Au milieu de la nuit, une infirmière est alertée par un cri provenant d’une des chambres d’un établissement médico-social (EMS) genevois. Malgré son intervention, le mal est fait. L’occupante des lieux, une femme de 83 ans, dit avoir été pénétrée par l’aide-soignant retrouvé à ses côtés à ce moment-là. Arrêté le soir même, l’employé a d’abord nié son acte avant d’avouer. Lundi, ce père de famille de 39 ans a comparu devant le tribunal, rapporte la «Tribune de Genève». L’homme, qui se dit dévasté par son geste, serait atteint d’un trouble de la préférence sexuelle gérontophile, selon un expert psychiatre.

Parallèlement, le trentenaire doit répondre d’une autre agression sexuelle dans la même résidence. Une personne présentant des troubles cognitifs a affirmé avoir subi un acte d’ordre sexuel par cet aide-soignant. Une accusation que le prévenu nie en bloc. Il encourt trois ans de prison assortis du sursis partiel avec interdiction à vie d’exercer une activité dans le domaine de la santé. Le verdict sera rendu mercredi.

(lhu)

Ton opinion