Actualisé 04.07.2013 à 06:06

Japon

Employée forcée de porter des oreilles de lapin

Une sexagénaire nipponne a porté plainte contre son employeur pour l'avoir obligée à porter des oreilles de lapin.

Le fabricant de cosmétiques nippon Kanebo a été condamné au Japon pour avoir forcé une employée à porter des oreilles de lapin comme punition de performances commerciales jugées insuffisantes, a rapporté la presse nippone.

Cette ex-salariée, âgée de 61 ans, avait porté plainte contre son ancien employeur après avoir quitté l'entreprise, où elle officiait dans la préfecture d'Oita (sud-ouest du Japon).

Ses chefs l'avaient forcée à porter divers costumes, notamment des oreilles de lapin, pour la punir de n'avoir pas atteint ses objectifs de vente. Quatre responsables de la firme l'avaient prise en photo ainsi accoutrée et avaient montré les clichés lors des sessions de formation interne, a précisé le quotidien Mainichi Shimbun.

L'ex-employée a souffert de dépression et d'autres conséquences maladives. Le tribunal chargé de l'affaire a condamné l'entreprise à lui verser 220'000 yens (1700 euros) d'indemnités. Kanebo a finalement versé à son ancienne salariée une compensation un peu plus élevée que cette somme requise, a précisé la presse. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!