Paris truqués: Empoisonnés aux spaghettis la veille d'un match?
Actualisé

Paris truquésEmpoisonnés aux spaghettis la veille d'un match?

L'ancien entraîneur de Rostock, Frank Pagelsdorf, faisait mercredi le lien entre un réseau de paris sur des matches truqués en Allemagne, récemment démantelé, et un empoisonnement aux spaghettis dont les joueurs de son équipe ont été victimes en avril 2007.

«A la lumière de ce qu'on a appris sur les paris truqués, tout cela m'apparaît sous un nouveau jour», a expliqué Pagelsdorf au quotidien Bild.

Il fait référence à des événements survenus la veille d'un match de 2e division allemande entre Brunswick et Rostock (1-1), comptant pour la 29e journée.

Dans la ligne de mire du technicien allemand, en poste à Rostock de 2005 à 2008: les spaghettis bolognaises. «La moitié de ses joueurs avaient été victimes d'une intoxication alimentaire alors que les autres convives du restaurant n'ont pas été malades», s'est-il souvenu.

La justice allemande a démantelé fin novembre un réseau de paris truqués portant sur environ 200 rencontres dans neuf pays, dont au moins sept matches du tour préliminaire de la Ligue des champions 2009 et de C3.

Depuis, la chaîne de télévision ARD a révélé que plusieurs matches du Championnat de 2e division auraient été truqués lors de la saison 2006-07, notamment ceux concernant des équipes du bas de tableau.

A l'issue de la saison, Brunswick avait été relégué en 3e division, tandis que Rostock avait empoché malgré ses déboires gastronomiques son billet pour l'élite. (afp)

Ton opinion