Maltraitance: EMS et foyers mieux surveillés
Actualisé

MaltraitanceEMS et foyers mieux surveillés

Le Canton fait la chasse à la maltraitance des personnes âgées et des handicapés.

Interdites depuis 2006, sauf exceptions précisées dans la loi, les pratiques «obsolètes et dégradantes» qui consistent à attacher ou à enfermer un résident restent dans les usages de certains établissements. Des contrôles inopinés effectués dans 57 des 160 EMS ont mis en évidence que huit d'entre eux ne respectaient pas les bases légales.

«Il ne faut pas dramatiser, précise Pierre-Yves Maillard, chef du Département de la santé publique. Depuis plusieurs années, un grand effort a été fait, et nous allons continuer les contrôles.» L'Etat pourra graduellement punir un établissement qui ne modifierait pas sa pratique.

cpa/ats

Ton opinion