Actualisé 03.04.2020 à 14:54

Coronavirus

EMS: un médecin vaudois tire la sonnette d'alarme

Olivier Pasche est choqué: des EMS accueillent de nouveaux patients en bonne santé alors que la progression des cas de Covid-19 est impossible à gérer.

Olivier Pasche est docteur au Centre médical renforcé de Thierrens (VD).

«Il y a un double désastre dans les EMS.» C'est le cri du coeur lancé par un médecin vaudois. Olivier Pasche, médecin au Centre médical renforcé de Thierrens (VD), se dit très inquiet et révolté de la situation dans les EMS, où patients fragilisés et personnel soignant sont extrêmement exposés.

«On n'arrive pas à arrêter la progression des cas positifs dans les EMS [...] Il est révoltant de voir des personnes âgées tomber comme des mouches et d'être impuissant», constate-t-il en marge d'une présentation du travail effectué au cabinet de Thierrens à des journalistes. «C'est un problème très grave.»

Il s'est dit notamment choqué d'entendre que des EMS continuent à proposer des places libérées par des décès (ou pour une autre raison) à de nouveaux patients, a priori en bonne santé. Incompréhensible, selon lui.

«Problème éthique»

«Cela pose un problème éthique que d'accueillir des gens sans être capable de gérer les risques [...] Quelque chose va de travers, là [...] Il faudra rendre des comptes», s'insurge-t-il.

S'il admet que la situation est très compliquée dans les EMS et n'a lui-même pas de solution toute faite pour protéger les personnes âgées et le personnel soignant, il estime que ce n'est «pas une raison pour faire n'importe quoi». Il réclame encore plus de matériel et de mesures de protection.

Le Canton s'était dit mercredi très préoccupé de cette situation tendue dans les EMS. «Nous suivons de très près la situation», a déclaré la conseillère d'État Rebecca Ruiz. Un gros tiers de ces établissements accompagnent des personnes malades et font face à de nombreux décès. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!