12.12.2017 à 19:48

Mobile

En 2018, l'empreinte sera reconnue sous l'écran

L'entreprise Synaptics a lancé la production d'un capteur biométrique qui équipera le smartphone d'un gros producteur.

de
man
La firme promet un système hyperréactif. (Synaptics)

La firme promet un système hyperréactif. (Synaptics)

Le système de reconnaissance faciale Face ID lancé avec l'iPhone X d'Apple n'a pas signé la fin des lecteurs d'empreintes digitales sur mobiles. Au contraire, ceux-ci sont même voués à évoluer. La société Synaptics a ainsi annoncé lundi avoir lancé la production d'un scanner biométrique d'un nouveau genre. Baptisé Clear ID FS9500, il sera intégré directement sous l'écran des smartphones et non plus au dos ou sur un bouton de la face avant.

La firme californienne dit avoir conclu un partenariat avec un fabricant de mobiles du «top 5» afin d'équiper un de ses produits en 2018. «Les consommateurs préfèrent l'authentification par empreinte digitale sur le devant du smartphone, explique Kevin Barber, directeur de la division mobile de Synaptics. Et comme l'industrie adopte rapidement les écrans OLED sans bords Infinity, le placement naturel du lecteur d'empreintes se trouve dans l'écran lui-même.» Il assure que leur nouvel outil est deux fois plus rapide qu'un système de reconnaissance faciale 3D, tout en soulignant son aspect pratique et sa sécurité.

Synaptics n'est toutefois pas seul sur ce marché. Qualcomm, en partenariat avec le chinois Vivo, avait déjà dévoilé en juin un prototype de smartphone équipé d'une technologie analogue à ultrasons. Toutefois, aucun appareil n'intégrant un tel dispositif n'a encore été commercialisé, alors que les rumeurs évoquaient le Galaxy S8 de Samsung. Le futur S9, voire le Note 9, de la marque coréenne pourraient peut-être y remédier.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!