France voisine: En 2022, Genève attire les frontaliers plus que jamais

Publié

France voisineEn 2022, Genève attire les frontaliers plus que jamais

Depuis le début d’année, le nombre de frontaliers actifs au bout du lac a grimpé de 3,7 % par rapport au trimestre précédent. Du jamais vu depuis 2011. 

Douane de Bardonnex.

Douane de Bardonnex.

Lucien Fortunati/TDG

Cela fait plus de dix ans qu’on n’avait pas vu une telle augmentation. Au premier trimestre 2022, le nombre de frontaliers étrangers actifs dans le canton de Genève a grimpé de 3,7 % par rapport au trimestre précédent. Il faut remonter à 2011 pour constater une hausse de cette ampleur.
Ce bond est deux fois plus important que dans le reste de la Suisse, relève l’Office cantonal de la statistique. Au niveau national, l’augmentation se fixe à 1,9 %.

A la fin mars, Genève accueillait 99’832 frontaliers, soit plus d'un quart du nombre total dans le pays. Le bout du lac est ainsi le premier employeur de frontaliers étrangers en Suisse. En 2021, le nombre de nouveaux permis G avait pourtant baissé en raison de la fragilité de certains secteurs économiques durement frappés par la crise Covid.

(comm/lhu)

Ton opinion