En 2050, le train ne s'arrêtera plus entre Lausanne et Zurich
Actualisé

En 2050, le train ne s'arrêtera plus entre Lausanne et Zurich

Les transports, à l'horizon 2050, s'articulent autour d'un réseau ultra-rapide entre métropoles supra-régionales, selon Vincent Ducrot, responsable du trafic grandes lignes aux CFF :

«Il s'agit, dans notre région, de Paris, de Frankfort, de la métropole lémanique, de celle du Tessin-Milan et de Bâle-Zurich. Afin d'optimiser ces parcours certains trains ne s'arrêteront plus à Fribourg ou Berne. A l'intérieur des métropoles, on assiste aussi à une optimisation des flux.»

Yann Gerdil-Margueron/RSR

Ton opinion